Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Home > fundamentalism / shrinking secular space > Human rights , free choice and burqa

Open letter to Human Rights Watch

Human rights , free choice and burqa

Friday 23 April 2010, by siawi2

Source: 
A.f.e.m.c.i
. - association des femmes euro-méditerranéennes contre les intégrismes

23 avril 2010

Mme Asma Guenifi, présidente d’AFEMCI, répond àJudith Sunderland de Human Rights Watch. (Article paru le 22 avril sur Bivouak-ID)

Que dites-vous ? Leur choix ?

Vous dites non àl’interdiction du voile intégral au nom du choix ? Mais de quel choix parlez-vous ? Que des femmes imposent leurs symboles islamistes en pleine rue ? Que l’islam politique gagne encore du terrain ? Que l’inégalité entre les hommes et les femmes s’accroisse au nom de ce choix?

Êtes-vous consciente de votre prise de position ? Vous encouragez les femmes àaccepter leur oppression inconsciente au nom d’une religion ?
Encouragez-vous les intégristes àinstrumentaliser les femmes et la religion?

Arrêtez de créer l’amalgame entre islam et islamisme !! L’islamisme, c’est l’instrumentalisation de la religion musulmane àdes fins politiques et qui opprime les droits des femmes.

Pour nous, cette loi est une réponse de soutien aux femmes pour qui porter le voile intégral est une obligation et un signe de soumission àl’homme.

Les femmes euro-méditerranéennes n’oublieront jamais les femmes algériennes qui ont succombé aux balles intégristes pour leur refus de porter le foulard. Katia Bengana était jeune, elle a refusé l’oppression et l’a payé de sa vie. Pendant les années noires de l’Algérie, nous n’étions plus que quelques femmes àavoir choisi de ne pas nous soumettre.
Les femmes iraniennes n’ont pas ce choix, elles sont dans l’obligation de se vêtir intégralement.
Dois-je aussi vous parler des femmes Soudanaises qui sont contrôlées quotidiennement par la police des mœurs, sous peine de se voir infliger des coups de fouet (article 152 du code soudanais).

Et vous nous parlez de choix ?

Le niqab, qui n’est pas une prescription religieuse, est LE symbole d’oppression , d’inégalité, de soumission de la femme a l‘homme. Et vous nous parlez de choix ? Vous soutenez cette oppression au nom du relativisme culturel ?

Vous dites “Traiter des femmes musulmanes pieuses comme des criminelles n’aidera pas àles intégrer†...
Vos propos crée encore plus la confusion en faisant croire que le niqab est une obligation pour les musulmanes « pieuses » donc celles qui ne le porte pas ne le sont pas ?

Vous êtes partisane du choix ? Alors applaudissez-vous aussi les mariages forcés, l’excision, les viols collectifs parce que les commanditaires de ses crimes affirment que les victimes étaient consentantes ?

Est-ce le choix de ces femmes de se cacher le visage ? Devenir invisible, se soumettre totalement à
un homme, ne plus avoir de visage jusqu’àen perdre son identité veux aussi dire ne plus exister parmi les autres. Est-ce cela que vous appelez un choix ? Car c’est aussi les condamner àvivre dans une prison mobile.
Accepter le voile intégral, c’est accepter la mort sociale de ces femmes.

AFEMCI a comme projet de rendre les droits des femmes universels. Les droits des femmes sont àégalité entre les femmes européennes et les femmes méditerranéennes. Le droit àl’émancipation des femmes ne doit être dicté ni par les politiques ni par les religions ou la culture.