Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Attaques concomitantes contre la laïciteÌ , l’eÌ galiteÌ et les (...)

France : Attaques concomitantes contre la laïciteÌ , l’eÌ galiteÌ et les services publics !

jeudi 7 février 2019, par siawi3

Source : http://www.creal76.fr/medias/files/tract-24-01.2019.pdf

Attaques concomitantes contre la laïciteÌ , l’eÌ galiteÌ et les services publics !

24.01.2019

par Creal

« Le danger ‘communautariste’ réside aujourd’hui dans la sécession des plus riches, ces champions de l’exil fiscal qui se regroupent dans les quartiers huppés des grandes métropoles et placent leurs enfants dans les écoles privées. Ce sont eux qui refusent le brassage social et l’intégration au sein de l’Etat républicain  » constate en 2018 l’historien Gérard Noiriel ( Une histoire populaire de la France, ed. Agone).

Dès lors comment s’étonner de la sécession électorale puis de l’émergence de formes nouvelles de révolte et de refus face àune politique économique et sociale douce aux plus riches et dure aux couches populaires. « Les termes employés pour les nommer sont empruntés au langage forge par l’Eglise médiévale : les ‘pauvres’, les ‘modestes’, les ‘démunis’, les ‘faibles’, etc.  » comme pour minorer leur état de citoyen.

Les inégalités croissent, le lien social se délite. Le tissu associatif et culturel qui en est l’un des supports paie la disette organisée des budgets des collectivités locales. Les outils de l’égaliteque sont les services publics sont malmenés, déshumanisés, privatisés ou fermés, sommés de fonctionner sous une logique de rentabilité. Les outils d’émancipation que sont l’école publique et l’université sont attaqués dans leur gratuité, leurs moyens et leurs missions. Au dualisme scolaire qui en profite pour se renforcer, s’ajoute la mise àl’écart des qualifications et diplômes et/ou de la poursuite d’étude de nombre d’enfants des classes populaires, victimes notamment de la réforme des lycées professionnels, de Parcoursup sans compter la réforme du lycée général et du baccalauréat. La géographie des manifestations des gilets jaunes recoupe celle des lycéens. Si la révolte populaire qui perdure a contraint le pouvoir àdes mesures minimales inscrites dans un registre individuel, il entend garder le cap de remise en cause de la Fonction publique, de retraites solidaires sans oublier la punition des chômeurs.

Le projet de révision de la Loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat annoncé pour début 2019 conduirait vers un nouveau concordat, au prétexte vain d’organiser et contrôler l’islam. Le deal avantages financiers nouveaux contre contrôles accrus mettrait en péril l’esprit et la lettre de la loi : séparation du religieux et du politique, neutralité de l’Etat, non reconnaissance et non financement des cultes. Ceci est cohérent avec les déclarations présidentielles devant les évêques en avril 2018 sur « le lien abimé » avec l’Eglise.

Les droites et leurs extrêmes ont tout àgagner àl’émergence des identitarismes, des particularismes dévoyant et émiettant le combat laïque et social. Nedjib Sidi Moussa (La fabrique du Musulman, ed. Libertalia) nous met en garde sur une partie de la gauche qui « assigne àrésidence identitaire les individus qui voudraient s’émanciper de toute appartenance confessionnelle ou raciale.  » Karima Bennoune que le CREAL76 a accueillie le 25 mai a recommandé aux Etats lors de l’AG de l’ONU en octobre de sépa-rer le religieux du politique pour ouvrir un espace aux libertés fondamentales, singulièrement concernant les femmes qui, a-t- elle constaté, portent ce combat .

Macron l’a répété au Grand-Bourgtheroulde, il veut remettre en cause la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat et suivre les mêmes dogmes économiques favorables aux nantis. Ne faut-il pas exiger la séparation du Patronat et de l’Etat ? Car il faut stopper la casse sociale et le saccage de la planète par les clercs du capitalisme.

°

[(LaïciteÌ et luttes sociales dans l’industrie
Samedi 26 janvier aÌ€ 14h30 Malaunay (Espace NeÌ hoult, preÌ€s de la Mairie))]

En preÌ alable aÌ€ l’AG annuelle du CREAL76 se tiendra aÌ€ 14h30 une confeÌ rence animeÌ e par Julien Gonthier, co-secreÌ taire de l’union syndicale SUD-Industrie, animateur de plusieurs revues juridiques et syndicales lieÌ es aux instances repreÌ sentatives du personnel sur le theÌ€me LaïciteÌ et luttes sociales dans l’industrie. Trop peu abordeÌ , ce theÌ€me pose la question de la neÌ cessaire uniteÌ de la classe ouvrieÌ€re dont la laïciteÌ est une condition, l’antiracisme et le feÌ minisme comme combats universalistes en repreÌ sentant d’autres. Cette confeÌ rence ne sera pas cantonneÌ e aÌ€ la theÌ orie mais nourrie des expeÌ riences et pratiques syndicales. Rappelons cette phrase de Jean JaureÌ€s : « L’uniteÌ dans la lutte sociale inteÌ€gre la seÌ paration du politique et du religieux  ».