Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Vatican : L’Eglise face aux enfants engendrés par des prêtres

Vatican : L’Eglise face aux enfants engendrés par des prêtres

mercredi 20 février 2019, par siawi3

Source : https://www.huffingtonpost.fr/2019/02/19/le-vatican-avoue-detenir-un-guide-secret-pour-les-pretres-avec-enfants_a_23673244/

19/02/2019 21:15 CET | Actualisé il y a 9 heures

Le Vatican avoue détenir un guide secret pour les prêtres avec enfants
Vincent Doyle, fils d’un prêtre irlandais a révélé l’existence d’un manuel secret dans les colonnes du « New York Times ».

Par Clément Vaillant

Video ici 2:05

RELIGION - Le Vatican a avoué lundi 18 février l’existence d’un guide secret destiné aux prêtres qui ont rompu leur vÅ“u de célibat, comme l’explique notre vidéo en tête d’article.

L’annonce fait suite au témoignage de Vincent Doyle dans les colonnes du New York Times. Ce fils de prêtre irlandais affirme qu’un document secret lui a été montré, lors d’un voyage àRome. Dans ce guide, on y précise qu’un prêtre ayant des enfants était prié de quitter la fonction et « d’assumer ses responsabilités en tant que parent en se consacrant exclusivement àl’enfant ».

« Je peux confirmer que ces directives existent », a déclaré le porte-parole du Vatican Alessandro Gisotti au New York Times, précisant au passage qu’il s’agissait d’un document interne. Le célibat chez les prêtres a été instauré au XIIe siècle chez les catholiques. Cependant, tous les prêtres n’y ont pas adhéré. C’est notamment le cas de Rodrigo Borgia qui a eu quatre enfants avec sa maîtresse, avant de devenir le pape Alexandre VI. Un choix de vie qui a notamment inspiré les séries « Borgia » et The Borgias".

Le 28 janvier, le pape François avait rappelé son attachement au célibat des prêtres, précisant que ce dernier ne pouvait pas devenir « optionnel ». Il a néanmoins envisagé « quelques possibilités pour des endroits très reculés » comme les îles du Pacifique ou l’Amazonie, quand « il y a une nécessité pastorale ». « C’est une chose en discussion avec les théologiens, ce n’est pas ma décision », avait-il prudemment ajouté.