Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Algérie : Le prix d’une vie pour faire bouger les consciences

Algérie : Le prix d’une vie pour faire bouger les consciences

dimanche 2 juin 2019, par siawi3

Source : https://www.facebook.com/100034573662424/posts/149513392877782/

2 juin 2019

Zazi Sadou

Rappel de l actualité.

Dr Kamel Eddine Fekhar , médecin a Ghardaia région du Mzab est décédé mardi 28 Mai suite à sa dernière incarcération fin mars et la grève de la faim qu’il engagea jusqu’à son dernier souffle.
Dr Fekhar était un militant des Droits de l homme infatigable. Il est l une des figures de proue de l exigeante de la reconnaissance des droits culturels et cultuels de la région du Mzab. Il a été maintes fois arrêté et incarcéré pour des chefs d’accusation très lourds de sens . Ses avocats ont régulièrement dénoncés la nature « expéditive » de son dossier , vide de tout élément pouvant étayer les accusations portées contre lui. C était un prisonnier politique, mort pour son amour profond de la liberté de conscience . Ses obsèques hier au au carré Ibadite du cimetière d’El Alia à Alger ont été un moment fort de la mobilisation du mouvement populaire pour dénoncer l’arbitraire de ce système despotique et exiger sa fin..


////---------

Le prix d’une vie pour faire bouger les consciences ..

Voici une liste de militants, citoyens prisonniers d’opinions et de délits en rapport à des situations de liberté d’expression et actions revendicatives. Cette liste collectée et diffusée par l’infatigable Amina mérite de mettre toute la lumière sur des personnes issues de plusieurs régions du pays dont le point commun est d’être privé de LIBERTÉ depuis de nombreuses années pour de nombreuses années. Cette liste égrenée doit être une de nos préoccupations jusqu’à leur libération , la réouverture de leurs dossiers afin que justice leur soit rendue et leurs bourreaux confondus et poursuivis pour atteinte à un droit constitutionnel : la liberté d’expression.
Certains de leurs avocats soulignent la gravité des accusations qui ne sont étayés par aucun élément probant dans les dossiers de justice. Tout comme pour le défunt Dr Kamel Eddine Fekhar , paix à son âme.
C est un scandale politique. C’est un scandale d’Etat. Dans un pays qui se respecte, les procureurs et juges responsables de ces décisions sont immédiatement relevés de leur fonction le temps d’une enquête pour faire toute la lumière sur chacun des dossiers.

Il aurait fallut le sacrifice ultime d’une vie celle du Docteur Fekhar pour faire vaciller les consciences et ouvrir les yeux du plus grand nombre d’entre nous sur une des verrues les plus noires et les plus puantes de la justice inféodée aux intérêts obscurs de « roitelets » et groupes d’intérêts.
Dans cette liste , je retiens le nom d’autres concitoyens morts en détention et qui méritent que nous prenions le temps de leur rendre hommage et exprimer notre entière solidarité à leurs familles. Je retiens également les noms de plusieurs citoyens issus de la région du M’Zab injustement détenus. Ce que dénonçait depuis des années le Dr Fekhar. Il aurait fallu l’ultime sacrifice de sa vie pour voir vendredi 31 Mai , au cœur de la capitale de l’Algerie indépendante , un groupe de nos concitoyens du Mzab afficher les noms et visages de nos frères privés de Liberté. Et dire que depuis des années cette région a été malmenée , violentée , mise à l’index par ce pouvoir despotique sans pouvoir compter sur la solidarité inconditionnelle de tout notre peuple. Il aurait fallut le sacrifice de plusieurs vies et de nombreuses « libertés » pour affirmer une nouvelle fois que l’Algerie en tant que Nation ne sera forte qu’avec ses différences culturelles et cultuelles , avec un socle Républicain , des Droits inaliénables, une Démocratie participative , une justice indépendante des féodalités, une économie débarrassée des corrupteurs et corrompus et un contrat social garantissant l’égalité des droits pour toutes et tous.

Restons uni(e)s et déterminé(e)s pour que tous les prisonniers pour délit d’opinion soient immédiatement remis en liberté.
Pour que plus personne ne subisse l’acharnement de la justice pour être bâillonné.

Restons uni(e)s et déterminé(e)s pour faire émerger l’Algerie nouvelle, républicaine , démocratique , sociale et égalitaire.

2 juin 2019
Zazi Sadou

LISTE DES DETENUS POLITIQUES/ D’OPINION (Algérie)

actualisée au 02/06/19 à 01h30 :

Lhachemi Litim ...............(Laghouat/ Prison de Laghouat)
Djelloul Naimi ..................(Ghelizane/ Prison de Lahssel)
Salah Mokhtari ................(Ghelizane/ Prison de Lahssel)
en G R E V E de la F A I M (03 mois)
Abdelah Ben Naoum ...... (Ghelizene/ prison de Sidi-Belabes)
en G R E V E de la F A I M (depuis 84 jours)
Djamel Zizouni .................(Tamanrasset/ prison d’El-Harrach)
Hadj Ghermoul ................ (Mascrara/ prison de Saïda)
Louisa Hanoune .............. (Alger/ prison de Blida)
Benhadid Hocine ............ (El-harrach/ évacué au CHU Mustapha/ pour cause de négligence médicale)
Mohamed Baba Nedjar .. (Taghardayth/ prison de Blida)
Lassakeur Bahmed .........(Taghardayth)
Khayat Idris .................... (Taghardayth)
Tichaabet Noredine .........(Taghardayth)
Bassim Brahim ............... (Taghardayth)
Baouchi Affari ............(Taghardayth/ mort en détention)
Bencheikh Aissa ........(Taghardayth/ mort en détention)
Gueddouh Salah ........(Taghardayth/ mort en détention)
Mohamed Tamalt .......(Koléa / mort en détention)
Kameleddine Fekhar...(Taghardayth/ mort en détention)
Merzoug Touati L.I.B.R.E (Bouira/ 2 ans de détention)
Saïd Chitour L.I.B.R.E (El-Harrach / 16 mois de détention)
Ibrahim Aouf / L.I.B.R.E (Tagherdayth / 58 jours de GDF)

Appel à compléter les informations manquantes/ et ou erreurs éventuelles ou données à actualiser dans cette liste (NON EXHAUSTIVE)
récolte de données en cours, concernant les personnes sus-mentionnées et les cas à découvrir.
merci pour vos contributions de plus en plus nombreuses.

Amina Haddad
Productrice cinéma