Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > USA : Le crime d’un suprémaciste blanc à El Paso, Texas

USA : Le crime d’un suprémaciste blanc à El Paso, Texas

lundi 5 août 2019, par siawi3

Source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/ce-que-lon-sait-de-patrick-crusius-le-tireur-del-paso_fr_5d46ca0ee4b0acb57fcddd51

04/08/2019 14:50 CEST | Actualisé il y a 1 heure

Ce que l’on sait de Patrick Crusius, le tireur d’El Paso

La police d’El Paso enquête sur un possible motif “haineux” après la fusillade qui a fait une vingtaine de morts.

Le HuffPost avec AFP

Photo : Le Walmart d’El Paso où une fusillade a fait au moins 20 morts le samedi 3 août. ASSOCIATED PRESS

ÉTATS-UNIS - 20 morts et 26 blessés. La ville d’El Paso, au Texas, se remet difficilement de la tuerie survenue ce samedi 3 août dans un supermarché Walmart de la ville.

Peu à peu, de nouvelles informations apparaissent concernant l’homme de 21 ans qui a perpétré le massacre et qui a été interpellé près de deux heures après avoir ouvert le feu. Il s’agit d’un homme blanc qui serait originaire d’Allen près de Dallas à 9 heures de route d’El Paso et qui s’appellerait, d’après plusieurs médias américains, Patrick Crusius.
Motif “haineux”

Pour autant les autorités américaines ne laissent planer que peu de doutes quant aux motivations du tireur. Le chef de la police de la ville Greg Allen a fait savoir en conférence de presse qu’elles étudiaient un manifeste attribué au tireur et circulant sur internet et “qui indique qu’à un certain degré il a un lien avec un potentiel crime haineux”. Il y dénonce notamment “une invasion hispanique du Texas” et fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande (51 morts, le 15 mars).

“Ce manifeste transpire le racisme, l’intolérance et la division”, a commenté de son côté Veronica Escobar, originaire d’El Paso, élue du Texas au Congrès américain. “Historiquement, El Paso est une communauté très sûre. Nous sommes en sécurité depuis des décennies et nous continuerons à l’être”.

La police enquête sur un possible motif “haineux”, ce qui aux États-Unis désigne les attaques motivées par l’origine, la religion, ou encore l’orientation sexuelle des victimes.

Peine capitale

Le tireur a été inculpé dimanche soir pour meurtres. Il encourt la peine capitale, a précisé un responsable de la police locale, Robert Gomez, lors d’un point presse. Les autorités fédérales avaient dit qu’elles souhaitaient requérir la peine de mort à l’encontre de cet homme.

Ville frontalière de 680.000 habitants faisant face à la métropole mexicaine de Ciudad Juarez, El Paso compte une population à 83% hispanique, selon des statistiques de 2018. La cité a connu en moyenne 18 meurtres par an ces cinq dernières années, un niveau bien plus bas que dans d’autres villes américaines d’une taille comparable.

Trois Mexicains ont été tués dans la fusillade.