Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Resources > L’obscurantisme postmoderne et la question musulmane

L’obscurantisme postmoderne et la question musulmane

Book Presentation

dimanche 16 février 2020, par siawi3

Source : https://www.decitre.fr/livres/l-obscurantisme-postmoderne-et-la-question-musulmane-9782742745975.html#resume

L’obscurantisme postmoderne et la question musulmane
Aziz Al-Azmeh

Yasmina Jraissati (Traducteur)

°

Résumé
Dirigé à la fois contre les thuriféraires de l’islamisme politique et contre ceux qui, stratèges ou idéologues, prétendent le combattre au nom de « la guerre entre civilisations », cet essai réfute avec force les deux présuppositions sur lesquelles ces ennemis apparemment irréductibles semblent s’accorder : la première, c’est de considérer l’islamisme comme la quintessence de l’islam, et la seconde de penser l’islam lui-même comme une culture homogène et atemporelle qui aurait déterminé à travers l’histoire et jusqu’à nos jours la pensée et l’action de tous les musulmans. La méconnaissance des sociétés dites par commodité « musulmanes » provient justement du fait qu’on les approche à travers le seul prisme de la religion. On en fait ainsi une entité radicalement différente des sociétés occidentales, inaccessible aux concepts communs des sciences sociales. Or ces concepts permettent notamment de souligner la troublante parenté entre l’islamisme radical et les idéologies réactionnaires en Occident.

Caractéristiques

Date de parution 01/03/2004
Editeur Actes Sud
Collection L’actuel
ISBN 2-7427-4597-1
EAN 9782742745975
Présentation Broché
Nb. de pages 55 pages
Poids 0.085 Kg
Dimensions 12,5 cm × 19,0 cm × 0,5 cm

À propos de l’auteur
Biographie d’Aziz Al-Azmeh
Aziz Al-Azmeh est né à Damas en 1947. Philosophe et historien, il a enseigné à l’université d Exeter en Grande-Bretagne, puis à Uppsala, à Berlin et à l’université américaine de Beyrouth, avant de s’installer à Budapest. Il a publié une quinzaine d’ouvrages en anglais et en arabe par lesquels il s’est imposé comme l’un des représentants les plus déterminés du courant laïque dans la pensée arabe contemporaine.