Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Dieu est-il en congé ?

Dieu est-il en congé ?

samedi 4 avril 2020, par siawi3

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Source : https://tarekfatahenfrancais.wordpress.com/2020/04/04/dieu-est-il-en-conge/

Dieu est-il en congé ?

tarek fatah

Alors que des centaines d’êtres humains meurent chaque jour dans d’atroces souffrances à cause de la COVID-19, et que des millions d’autres souffrent d’isolement, il est pénible d’entendre les soi-disant « hommes de Dieu » nous demander de prier pour le pardon et d’implorer la miséricorde des « plus bienfaisants et des plus puissants ».

Nul autre que le pape François prétend avoir demandé à Dieu d’arrêter l’épidémie de coronavirus alors que son homologue en Iran, l’ayatollah Ali Khamenei a rejeté l’aide américaine, affirmant que « votre médecine est un moyen de propager davantage le virus ».

Ailleurs, en Inde, des vidéos ont vu le jour dans lesquelles des hindous sont invités par un chef de communauté à boire de l’urine de vache pour prévenir la COVID-19 alors que des chefs musulmans indiens se vantent qu’Allah les a rendus invulnérables à la maladie.

La folie de croire qu’un être surnaturel pouvait déclencher des épidémies pour punir sa propre création m’a fait remonter à 1843, lorsque Karl Marx a écrit : « L’homme fait la religion, la religion ne fait pas l’homme ». Pourtant, il a reconnu que « la religion est le soupir de la créature opprimée, comme elle est l’esprit de conditions sociales dont l’esprit est exclu.

S’il était nécessaire de démontrer les dangers d’un rapprochement entre la politique d’état et la religion, les kamikazes de l’état islamique ont attaqué un temple sikh à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan, tuant 25 personnes et en blessant des dizaines d’autres. L’état islamique et de nombreux autres dirigeants islamiques considèrent les sikhs et les hindous comme des « kafirs », un mot péjoratif utilisé par les musulmans religieux pour identifier les non-musulmans.

Peut-être que Dieu n’a pas écouté le pape. S’il avait prêté l’oreille au pontife, il aurait pu immobiliser ses rangs de djihadistes et leur demander « d’arrêter ».

Il n’y avait pas que le pape ou l’ayatollah à qui le Tout-Puissant faisait la sourde oreille.

Des superstars comme Justin Bieber ont prié en ligne pour leurs disciples. Ce dernier a supplié Dieu de lui pardonner, mais il n’a pas demandé à ses compagnons « covididiots » de se tenir à deux mètres l’un de l’autre. Et puis il y a eu Kourtney Kardashian qui a dit : « la pandémie est une punition de Dieu pour les maux du monde ».

Kardashian a utilisé Twitter pour partager un passage de la Bible sur les épidémies, qui était à l’origine partagé par le rappeur Young Thug, avec la mention « portez attention aux enfants » encerclée à l’encre rouge.

Le passage se lit comme suit : « Chaque fois que je retiendrai la pluie ou que j’enverrai des sauterelles pour dévorer les récoltes ou que j’enverrai une épidémie sur mon peuple, s’il me prie et se repent et se détourne du mal qu’il a fait, alors je l’entendrai dans le ciel, je pardonnerai ses péchés et je rendrai son pays prospère à nouveau. »

Bravo ! Maintenant que le rappeur Young Thug, Kourtney Kardashian et Justin Bieber ont parlé, avons-nous besoin de Dieu ?

À l’autre bout du monde, une vidéo a vu le jour, montrant un musulman iranien pieux léchant les piliers d’un sanctuaire en se vantant : « Je n’ai pas peur du coronavirus ! ».

Pour ne pas être en reste, un ecclésiastique islamique pakistanais a affirmé que le coronavirus était la façon dont Allah punit la Chine après avoir entendu les cris d’une femme musulmane violée par deux hommes chinois. Ce qu’il n’a pas pu et n’a pas expliqué, c’est pourquoi Allah a puni les Iraniens et les Italiens pour un crime commis par deux Chinois.

Le prix de l’idiot de l’année devrait être décerné à un prêtre catholique d’Afrique du Sud. Dans un rapport publié dans Kenya Today, un pasteur sud-africain, Rufus Phala, aurait fait boire à ses paroissiens le désinfectant Dettol, comme mesure préventive contre le coronavirus. Selon l’article, environ 59 personnes seraient décédées, tandis que quatre autres seraient dans un état critique.

Voici mon message au pape, à Kardashian, à Bieber, aux pasteurs et aux ayatollahs : Il semble que Dieu soit parti en congé de longue durée pour s’occuper d’une galaxie lointaine pendant que sa pandémie s’occupe de ses tribus en guerre.

Maintenant, allez vous laver les mains, isolez-vous, faites confiance aux scientifiques et débarrassez-vous de l’opium de Marx ; l’herbe, c’est mieux.

Traduction : Laurence B