Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : A Romans-sur-Isère, un effroyable « parcours terroriste  (...)

France : A Romans-sur-Isère, un effroyable « parcours terroriste »

mardi 7 avril 2020, par siawi3

Source : https://www.lyoncapitale.fr/actualite/attaque-au-couteau-dans-la-drome-trois-personnes-en-garde-a-vue/

Attaque au couteau dans la Drôme : trois personnes en garde à vue

5 avril 2020 A 10:29

par Anthony Faure

Un homme d’une trentaine d’années a poignardé plusieurs personnes samedi matin dans le centre-ville de Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Deux personnes sont mortes. Trois personnes sont en garde à vue.

Un homme d’une trentaine d’années a poignardé plusieurs personnes samedi matin dans le centre-ville de Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Deux personnes sont mortes. Cinq autres personnes sont blessées.

L’homme de 33 ans, un ressortissant soudanais, a été interpellé par les forces de sécurité.

D’après Le Dauphiné Libéré, deux autres personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans cette affaire. Deux autres ressortissants soudanais, deux proches de l’auteur présumé de l’attaque.

°°°

Source : https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/04/06/a-romans-sur-isere-un-effroyable-parcours-terroriste_6035706_3224.html

A Romans-sur-Isère, un effroyable « parcours terroriste »

L’assaillant, réfugié soudanais, s’était plaint dans des écrits religieux de vivre dans « un pays de mécréants »

Par Richard Schittly et Simon Piel

Publié aujourd’hui à 11h03, mis à jour à 12h13

Romans-sur-Isère (Drôme), endeuillée, est encore sous le choc. Samedi 4 avril, vers 10 h 45, un homme de 33 ans, originaire du Soudan et inconnu des services de police, a tué deux personnes et blessé cinq autres, dont trois grièvement, à l’arme blanche.

Arrivé en France en 2016 et domicilié depuis fin 2019 dans cette commune de 33 000 habitants, où il vivait dans un petit studio de 12 m2 et travaillait dans une entreprise de maroquinerie, Abdallah Ahmed-Osman s’est d’abord rendu dans un bureau de tabac où il avait l’habitude d’aller pour acheter des cigarettes et s’en est pris au patron et à sa femme, qu’il est parvenu à blesser. Après avoir cassé son Opinel au cours de l’affrontement, il s’est rendu dans une boucherie où il s’est saisi d’un autre couteau en passant au-dessus du comptoir, et a tué un client. « Il a pris un couteau (…) a planté un client, puis est reparti en courant, a relaté Ludovic Breyton, le dirigeant de l’établissement, à l’Agence France-Presse (AFP). Ma femme a essayé de porter assistance à la victime, en vain. »

En une quinzaine de minutes, il a tué deux personnes et blessé cinq autres, dont trois sont aujourd’hui dans un état stable

Le trentenaire a ensuite repris sa déambulation macabre dans la rue. A un passant qu’il croise, il demande s’il est maghrébin. L’homme répond qu’il est français et continue sa route. Après l’avoir dépassé, Abdallah Ahmed-Osman se retourne et le poignarde dans le dos avant de poursuivre son errance dans les rues de Romans-sur-Isère. Il aperçoit un homme sorti ouvrir ses volets et fond sur lui en lui assénant plusieurs coups de couteau. L’homme meurt sous les yeux de son fils de 12 ans.

Dans le même temps, le 17 reçoit plusieurs appels pour signaler une attaque au couteau place Ernest-Gailly, à Romans-sur-Isère. Ahmed-Osman a encore le temps de s’en prendre de nouveau à deux passants, mais l’arrivée, à 11 heures, d’une patrouille de six policiers met fin à la tuerie. L’assaillant jette son couteau, s’agenouille, se met à prier en arabe et se laisse interpeller sans résistance.