Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > France : Djihadisme. Missionné par Daech, il devait commettre un attentat (...)

France : Djihadisme. Missionné par Daech, il devait commettre un attentat dans un cinéma de Toulouse

lundi 22 juin 2020, par siawi3

Source : https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/djihadisme-missionne-daech-devait-faire-exploser-dans-cinema-toulouse_34339862.html

Djihadisme. Missionné par Daech, il devait commettre un attentat dans un cinéma de Toulouse

Laurent Derne

Jugé devant la cour d’assises spéciale de Paris, Sébastien A., un Tarn-et-Garonnais de 31 ans avait reçu de Daech la mission de se faire exploser dans un cinéma de Toulouse.

Publié le 17 Juin 20 à 13:02

Photo : Originaire de Moissac (Tarn-et-Garonne), Sébastien A., 31 ans, comparaît devant la cour d’assises spéciale de Paris pour ses liens avec Daech, après avoir rejoint la Syrie en 2014. (©Illustration/Adobe Stock)

De son Tarn-et-Garonne natal à la Syrie de Bachar-El-Assad et de Daech. Raccourci à l’extrême d’une vie de 31 ans qui aura vu Sébastien A., un ancien soudeur, se convertir à l’islam afin d’épouser une musulmane, et partir sur ses traces lorsqu’elle a quitté la France pour rejoindre un homme, en juillet 2014, en terre de djihad.

Lire aussi  : Toulouse. Terrorisme : faut-il redouter ces djihadistes bientôt libérés de prison ?

Enrôlé « de force »

Une vie tortueuse qui mène cet habitant de Moissac (Tarn-et-Garonne) à partir de ce mercredi 17 juin 2020 devant la cour d’assises spéciale de Paris, comme l’indiquent nos confrères du Parisien, pour participation à une entreprise terroriste.

Selon sa relation des faits, Sébastien a passé trois mois en Syrie. Le temps d’être « enrôlé de force par Daech », de monter au combat contre son gré, de renouer avec son épouse, et de regagner la France… sans être le moins du monde inquiété.

Lire aussi : Toulouse. Arrêté au volant sans attestation, l’islamiste présumé violait son assignation à résidence

Opération kamikaze dans la Ville rose ?

Il faudra attendre 2016 pour que les services de renseignements l’interpellent et le placent en détention. Son retour sur le territoire national interroge. Selon la DGSI, Sébastien A. aurait été missionné par Sabri Essid, membre influent de Daech et demi-frère de Mohamed Merah, pour se faire exploser dans un cinéma de Toulouse.

Une mission kamikaze que l’accusé a reconnu avoir accepté… pour pouvoir rentrer en France retrouver son épouse. Et sans avoir l’intention de passer à l’acte. Daech lui avait fourni l’argent (800 €) pour le billet retour. L’a-t-il escroqué ? Ou attendait-il les ordres pour passer à l’acte ? C’est tout l’enjeu de ce procès.

Lire aussi : Terrorisme. Deux djihadistes de Toulouse condamnés à dix ans de réclusion en appel