Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Algérie : Les services turcs et Rachad préparent un grand complot contre (...)

Algérie : Les services turcs et Rachad préparent un grand complot contre l’Algérie

vendredi 14 août 2020, par siawi3

Source : https://www.algeriepatriotique.com/2020/08/10/les-services-secrets-turcs-et-rachad-preparent-un-grand-complot-contre-lalgerie/

Les services turcs et Rachad préparent un grand complot contre l’Algérie

août 10, 2020 - 9:55

Photo : Le patron des services secrets turcs avec le chef d’état-major de l’armée. D. R.

Par Kamel M. – Des sources concordantes indiquent que la dizaine de membres de l’organisation islamiste Rachad étaient réunis en conclave en Turquie récemment. Ces mêmes sources précisent que le chef de file de ce mouvement se trouve actuellement dans le sud de la Turquie où il s’est réuni avec des éléments des services secrets turcs et des figures de proue de la secte des Frères musulmans entretenus par Ankara et Doha.

Le citoyen britannique Larbi Zitout, détenteur de plusieurs entreprises en Grande-Bretagne avec d’autres membres de sa famille, s’apprête à lancer une chaîne de télévision à partir de Turquie, financée par les services des renseignements turcs à hauteur d’un million de dollars, apprend-on, en attendant de verser d’autres sommes, en plus de fournir toutes les facilitations et les moyens nécessaires pour faire aboutir le projet dont l’objectif est de provoquer des soulèvements en Algérie, en Tunisie et en Libye, déjà en proie à un conflit armé interne sanglant impliquant plusieurs puissances étrangères qui se livrent une guerre par procuration.

Parmi les personnes rencontrées par Larbi Zitout, sous les auspices des services secrets de Recep Tayyip Erdogan, le leader islamiste libyen Ali Al-Salabi, directeur de la chaîne Ahrar Libya qui émet à partir d’Istanbul et dont Rachad veut s’inspirer pour créer la sienne. Zitout a également rencontré Azmi Bechara, le théoricien du « printemps arabe », ancien membre de la Knesset israélienne et proche conseiller des émirs du Qatar, père et fils. Azmi Bechara dirige la chaîne-miroir d’Al-Jazeera, Al-Araby et le journal éponyme. Le plan ourdi par les islamistes contre l’Algérie, la Tunisie et la Libye est piloté par l’Egyptien Ayman Nour, soutien de Mohamed Morsi et propriétaire de la chaîne Al-Sharq, elle aussi basée en Turquie.

La machine subversive est déjà en marche en Tunisie, où des actions visent le président Kaïs Saïed qui livre une bataille acharnée contre les islamistes d’Ennahdha, conduits par Rached Ghannouchi. Elle est également à la manœuvre en Libye où le président turc s’est estimé « en droit d’intervenir » militairement. Ce n’est, d’ailleurs, pas un hasard si les éléments de Rachad applaudissent à l’unisson les discours belliqueux de Recep Tayyip Erdogan à propos duquel Larbi Zitout a affirmé, toute honte bue, qu’il aurait souhaité qu’il dirigeât l’Algérie.

Le Maghreb est dans le collimateur du sultan d’Ankara qui ne cache pas son rêve de ressusciter l’empire ottoman. Un rêve partagé par les adeptes de l’oumma, dont Rachad, qui ont fait allégeance à la Sublime Porte et qui ne s’en cachent même pas.

K. M.