Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Algérie : Libérez les militants du Hirak en détention en Algérie

Algérie : Libérez les militants du Hirak en détention en Algérie

PETITION

samedi 22 août 2020, par siawi3

Source : https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/petitions/liberez-les-militants-du-hirak-en-detention-en-algerie

Pétition
Libérez les militants du Hirak en détention en Algérie

Jusqu’au 31.10.2020

En février 2019, le Hirak, un mouvement pacifique a vu le jour en Algérie. Pour avoir participé à une vague de manifestation en faveur de réformes politiques radicales dans le pays, les militants du Hirak ont été confrontés à la répression du gouvernement.

Entre le 7 mars et le 13 avril, au moins 20 militants du Hirak ont été interrogés par la police, arrêtés et placés en détention provisoire ou condamnés. Au moins 32 personnes arrêtées de manière arbitraire pendant les manifestations du Hirak sont aujourd’hui encore derrière les barreaux. Les autorités les sanctionnent ainsi pour avoir fait usage de leur liberté d’expression et, dans le même temps, elles mettent en péril leur santé, étant donné les risques de propagation du Covid-19 en prison.

Signez la pétition et demandez aux autorités de mettre fin à la répression.

Montrez votre solidarité : demandez aux autorités algériennes de mettre un terme aux poursuites arbitraires contre les personnes qui militent au sein du Hirak et de libérer immédiatement et sans condition tous les militants et militantes pacifiques.

Pétition adressée au Président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune

créée par : Amnesty International France 76, boulevard de la Villette, 75940 Paris Cedex 1

Algérie : Libération immédiate de tous les prisonniers d’opinion !

Monsieur le Président,

Les militants et manifestants du mouvement du Hirak font face à la répression pour avoir participé à un mouvement pacifique demandant des réformes politiques.

En pleine crise sanitaire liée au Covid-19, plusieurs militants et figures du mouvement, dont bon nombre d’entre eux sont issus de la société civile, ont continué à être la cible des persécutions et se retrouvent aujourd’hui en prison. Ces personnes se voient ainsi privées de leur liberté d’expression et de réunion pacifique. Leur santé, dû aux risques de propagation de l’épidémie dans les prisons, est mise gravement en danger.

Depuis la reprise des manifestations le 19 juin 2020, au moins 500 personnes ont été arrêtées. Au 21 juin, on comptait 69 personnes étaient détenues en raison de leur militantisme pacifique.

En février 2019, les citoyens algériens sont descendus dans la rue pour demander un nouveau système politique, plus démocratique et respectueux des libertés. Leurs manifestations se poursuivent et leurs demandes doivent être entendues. Pourtant, la répression qu’ils connaissent aujourd’hui, va à l’encontre de l’engagement que vous avez pris au moment d’arriver au pouvoir le 19 décembre 2019, de renforcer la démocratie, l’état de droit et le respect des droits humains.

Nous vous demandons de mettre un terme aux intimidations et à la persécution des militants du Hirak et la libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers d’opinion

Signezici