Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Algérie : LA MAIN ETRANGERE OUI, PARLONS-EN....

Algérie : LA MAIN ETRANGERE OUI, PARLONS-EN....

mardi 1er septembre 2020, par siawi3

Source : http://www.algerieinfos-saoudi.com/2018/02/la-main-etrangere-oui-parlons-en.par-salima-mimoune.html

29 Août 2020

LA MAIN ETRANGERE OUI, PARLONS-EN....

Par Salima Mimoune

Salima Mimoune est l’auteure de « Le Bal des mensonges » (Enag Editions), son deuxième roman après « Les ombres et l’échappée belle ».

19 février 2018

La main étrangère

Oui, parlons-en...

j’allais dire c’est ``de bonne guerre´´ !... (sauf que la guerre n’est jamais bonne que lorsqu’elle est anticolonialiste et menée pour l’affranchissement de l’homme de toute forme d’exploitation et d’asservissement ; bonne quand elle est révolutionnaire et libératrice des peuples !).

La main étrangère, celle des puissants expansionnistes et autres colonialistes, a toujours existé à travers l’Histoire et continuera sa triste besogne tant que ce système pilleur impérialiste dominera le monde. S’atteler à le détruire est la condition sine qua non pour le salut, le progrès et la paix dans le monde.

Elle ne peut jamais avilir ou porter atteinte à une nation ou un peuple gouverné par des représentants légitimes qui ont à cœur la patrie, sa souveraineté, sa liberté et les intérêts moraux et matériels des citoyens.

Elle sévit faute de justice sociale, de démocratie, de juste répartition du revenu national, faute d’un plan d’investissement productif, d’une valorisation du travail, faute d’un plan de développement national intégré portant la promotion de la femme et de l’homme au cœur de tout projet.

Elle n’a pas et n’aura pas besoin de s’impliquer directement, puisqu’elle utilise celle des compradores, les satellites locaux, qui lui sont liés par les mêmes objectifs de pillage et de rapine.

La main étrangère est avant tout la main des nôtres. Elle fera encore des dégâts et risque de désintégrer l’État-nation si nous continuons dans cette voie, avec des représentants, à la solde du néo-libéralisme criminel, qui se sont accaparés de presque tous les postes décisionnels et législatifs du pays.

La main qui muselle la voix de l’expression démocratique des travailleurs, des femmes, des médecins, des enseignants, des paysans, du simple citoyen, celle qui brade les richesses du pays est locale ; il faut juste préciser qu’elle travaille et agit pour le compte d’intérêts étrangers et pour les siens.

Elle utilisera la religion, les questions identitaires, l’histoire, et tout ce qui lui tombe sous la main, et ne pourra jamais rien faire si elle ne trouve pas aide et facilitations chez nos décideurs et autres législateurs. Le danger est avant tout chez nous.

C’est celle par exemple qui claironne haut et fort à quelques jours de la commémoration de la journée du chahid « Vive le MEDEF, Vive la France ! », et cette autre qui qualifie d’ « anarchie » un mouvement de revendication pacifique, ne pipant mot sur l’anarchie des prix qui grève lourdement le pouvoir d’achat des citoyens et l’use drastiquement.

C’est celle aussi qui laisse des cancéreux et des parturientes sans soins et se donne le droit et le privilège de se soigner sous d’autres cieux, celle entre autres qui fait gérer l’eau par des sociétés étrangères marginalisant les compétences nationales et les poussant à l’exil… la liste est longue et douloureuse…

Source : Facebook