Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > Iran : Justice pour Navid Afkari

Iran : Justice pour Navid Afkari

Lettre ouverte au Comité Olympique International

mercredi 16 septembre 2020, par siawi3

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Source :
LIGUE DU DROIT INTERNATIONAL DES FEMMES
Association créée par Simone de Beauvoir
6 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris, www.ldif.asso.fr

Paris le 13 Septembre 2020

LETTRE OUVERTE
A Messieurs les présidents :
Thomas Bach, Comité International Olympique,
Nenad Lalovic, United World Wrestling

Objet : Justice pour Navid Afkari

Messieurs les présidents :

Encore une fois la République islamique d’Iran montre son mépris pour les droits les plus élémentaires de la personne et les conventions internationales.

En dépit de la mobilisation de la société civile en faveur de Navid Afkari, champion iranien de lutte, son exécution par pendaison a eu lieu le samedi 12 septembre dans la prison d’Adelabad, à Chiraz.

Arrêté le 17 septembre 2018 pour sa participation à des manifestations à Chiraz, dans un contexte de grave crise économique, Navid Afkari a été accusé d’avoir poignardé à mort un homme. En dépit de ses dénégations, ses aveux ayant été obtenus sous la torture. il sera condamné à la peine capitale par un tribunal révolutionnaire pour « inimitié envers Dieu » (mohareb),
Le monde du sport, comme les Nations-Unies, ont su par le passé peser sur l’Afrique du Sud pour sa conduite indigne, en excluant ce pays des Jeux Olympiques et des compétitions sportives internationales pendant 30 ans.
Il est temps de faire de même avec l’Iran qui bafoue les principes éthiques fondamentaux universels inscrits dans la Charte Olympique.

Dès le lendemain de l’exécution de Navid Afkari des centaines de milliers de jeunes Iraniens ont signé une pétition sur les réseaux sociaux, demandant l’interdiction par la Fifa et le CIO de leur pays des tournois internationaux.
Par ce nouveau crime la République islamique confirme elle-même sa mise hors la loi internationale. Il serait temps que le monde du sport fasse preuve de solidarité avec le peuple iranien.

Annie Sugier Linda Weil-Curiel Mahanaz Shirali
Présidente Secrétaire Générale politiste, spécialiste de l’Iran à
Science-Po