Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Tentative d’incendie d’une église dans le Rhône. Le maire dénonce un «  (...)

France : Tentative d’incendie d’une église dans le Rhône. Le maire dénonce un « commando criminel »

mercredi 7 octobre 2020, par siawi3

Source : https://www.ouest-france.fr/faits-divers/incendie/tentative-d-incendie-d-une-eglise-dans-le-rhone-le-maire-denonce-un-commando-criminel-7000504

Ouest-France avec AFP.

Publié le 04/10/2020 à 17h45

Tentative d’incendie d’une église dans le Rhône. Le maire dénonce un « commando criminel »

Ce dimanche 4 octobre, Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape, a vivement dénoncé des agissements d’un « commando » qui aurait tenté de mettre feu à une église de la commune, samedi soir.

Le maire (LR) de Rillieux-la-Pape (Rhône), Alexandre Vincendet, a dénoncé ce dimanche 4 octobre les agissements « d’un commando criminel » qui a tenté la veille au soir de mettre le feu à une église de sa commune.

Vêtus de noir et cagoulés, selon le maire

Un groupe d’une dizaine de personnes, « tout de noir vêtues et cagoulées pour ne pas être reconnues par les caméras de surveillance », a poussé vers 21 h 30 une voiture contre la façade d’une église et y a mis le feu, a indiqué l’édile à l’AFP.

Le mur de l’église Saint-Pierre Chanel, un bâtiment contemporain, a été noirci mais l’intervention rapide des pompiers a empêché davantage de dégâts.

Dans un bref communiqué, l’administrateur du diocèse de Lyon, Mgr Michel Dubost, a « déploré » ces violences et « assuré la communauté chrétienne et tous les habitants du quartier de (son) amitié et de (son) soutien ».

« Un nouveau cap de violences franchi »

Selon le maire, le même groupe s’est aussi attaqué « de manière coordonnée » dans plusieurs endroits de la ville à des véhicules en stationnement qu’ils ont poussés en travers de la chaussée. Les pompiers ont été pris à partie pour les empêcher de lutter contre les incendies.

« Tout cela s’est passé très vite », a ajouté M. Vincendet, qui relève qu’un « nouveau cap » a été franchi dans les violences, reparties à la hausse dans sa ville depuis la fin du confinement.

« Quand on s’attaque à un lieu de culte, on s’attaque à la République qui est garante de la liberté de religion », a-t-il relevé en dénonçant cet acte de « séparatisme ».

Ces violences surviennent à quelques jours du 30e anniversaire des émeutes qui avaient secoué la ville voisine de Vaulx-en-Velin.