Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : Crise dans l’enseignement et crise de la gauche après l’assassinat de (...)

France : Crise dans l’enseignement et crise de la gauche après l’assassinat de Samuel Paty

samedi 31 octobre 2020, par siawi3

Source : https://www.franceculture.fr/emissions/signes-des-temps/enseigner-la-liberte-dexpression-apres-lassassinat-de-samuel-paty

Le 25/10/2020

Crise dans l’enseignement et crise de la gauche après l’assassinat de Samuel Paty

À retrouver dans l’émission Signes des temps
par Marc Weitzmann

Ecoutez ici

Autour du livre de Jean-Pierre Obin : Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école

Photo : Place de la République à Paris, 18 octobre 2020, hommage au professeur Samuel Paty.• Crédits : BERTRAND GUAY / AFP - AFP

Quelques semaines après le discours d’Emmanuel Macron sur le séparatisme, et alors que le proçès des attentats de janvier se poursuivait dans la tension, après une première attaque islamiste rue Nicolas Appert, et une tentative d’agression ratée contre la jeune Mila, le meurtre sauvage du professeur Samuel Paty par un islamiste à Conflans Saint-Honorine a plongé le pays en état de choc. On ne cesse de le répéter depuis : avec l’école publique, c’est le cœur de la laïcité républicaine qui est visé, peut-être même une partie de ce qui fait l’identité française depuis la troisième république.

Mais n’est-ce pas aussi, avec l’enseignement, le cœur de la gauche ? Quiconque s’est rendu dans les diverses manifestations qui ont émaillé le pays dimanche dernier en hommage au professeur n’a pu qu’être frappé certes par l’émotion, mais aussi par les tensions qui régnaient entre les différents groupes, tous de gauche ayant appelé aux rassemblements. Certains sont-ils restés aveugles à la menace, se sont-ils montrés trop complaisants avec le terrorisme ? L’Unef, principal syndicat étudiant de gauche autrefois s’est fait siffler pour collaboration » tandis que l’on rappelait les propos de Clémentine Autain affirmant en 2013 qu’il n’existait pas de danger islamique en France. L’islamisme pénètre-t-il l’école, la gauche est-elle en voie d’implosion, Comment en est-on arrivé là ?

Un livre, « Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école » va nous aider à faire le point sur ces questions. Il est écrit par l’ancien inspecteur général de l’éducation nationale Jean-Pierre Obin qui fut l’auteur du premier rapport sur ces sujets en 2004, il y a plus de 15 ans. A l’époque, le rapport fut enterré.