Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : Pour la Toussaint, des musulmans affichent leur soutien aux (...)

France : Pour la Toussaint, des musulmans affichent leur soutien aux catholiques

dimanche 1er novembre 2020, par siawi3

Source :https://www.huffingtonpost.fr/entry/toussaint-musulmans-affichent-leur-soutien-aux-catholiques-dans-plusieurs-villes_fr_5f9eb8a2c5b60eefc853bc4e??ncid=newsltfrhpmgnews#EREC-101

01/11/2020 16:00 CET | Actualisé il y a 1 heure

Pour la Toussaint, des musulmans affichent leur soutien aux catholiques

Des fidèles catholiques et musulmans se sont réunis pour la messe de la Toussaint, endeuillée par l’attentat de Nice.

Photos dans différentes villes ici

Le HuffPost avec AFP

La messe de la Toussaint célébrée à la basilique du Sacré-Coeur à Paris, le 1er novembre 2020 (photo d’illustration) THOMAS COEX via Getty Images

TOUSSAINT - Une présence symbolique. Des imams et leur famille ont participé ce dimanche 1er novembre à la messe de la Toussaint dans une église d’un quartier populaire de Toulouse, dénonçant des tueurs “sans esprit ni raison”, trois jours après l’attentat jihadiste de Nice qui a fait trois morts et au lendemain de l’attaque d’un prêtre orthodoxe à Lyon (même si pour cette dernière, le caractère terroriste n’était pas établi dans l’immédiat).

“Ces gens sans esprit ni raison veulent faire une autre interprétation (du Coran). Nous la récusons fermement”, a déclaré au côté du curé de l’église du Saint-Esprit de Bagatelle l’un des imams de la mosquée Al-Rahma, Lahouary Siali.

Devant des fidèles catholiques, il a prononcé une prière en arabe et affirmé que les musulmans étaient “les premières et les principales victimes de ces gens-là”.

“Nous n’avons mandaté personne, n’avons donné aucune procuration à quiconque pour parler à notre place. Au nom de quelle philosophie, de quelle spiritualité, tu viens ôter la vie à des gens innocents ?”, s’est-il indigné. “Nous ne nous reconnaissons pas dans ce genre de méfaits”, a-t-il ajouté, condamnant “toutes sortes de violences, qui ne règlent rien et engendrent encore plus de violence”.

“Jamais notre fraternité n’a été aussi forte face aux fanatismes”

Pour le curé de cette église, le père Gérard Hall, la présence des imams à cette messe était “importante”, dans la continuité des actions inter-religieuses du quartier. Au moment du premier confinement, “la paroisse, les deux mosquées et l’église baptiste ont monté ensemble une banque alimentaire”, raconte-t-il.

Le religieux reconnaît que les caricatures “puissent blesser les gens. Moi, quand on caricature le Christ, je suis blessé, mais on ne va pas tuer ou interdire la liberté d’expression pour ça”.

Lors de la messe de la Toussaint, à la cathédrale de Blois, des “musulmans de tout le département”, se sont également présentés pour assister à la messe, rapporte un correspondant du Monde. Sur Twitter, l’un d’eux écrit : “Jamais notre fraternité n’a été aussi forte face aux fanatismes. Nous sommes tous solidaires”.

A Valence, des fidèles musulmanes ont également tenu à participer à la messe. L’évêque a appelé à “vivre dans la paix et la fraternité”.

Jeudi 29 octobre au soir, après l’attentat de Nice, une vingtaine de jeunes de confession musulmane s’étaient aussi rassemblés devant la cathédrale Saint-Fulcran de Lodève dans l’Hérault, pour la protéger symboliquement et “exprimer un ras-le-bol d’être stigmatisés à chaque événement dramatique”, note Midi Libre.

Des fidèles catholiques, musulmans et juifs s’étaient aussi réunis à Hérouville.