Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Israel : Des affrontements ont éclaté jeudi à Jérusalem entre des manifestants (...)

Israel : Des affrontements ont éclaté jeudi à Jérusalem entre des manifestants palestiniens et les forces de l’ordre israéliennes.

dimanche 25 avril 2021, par siawi3

Source : https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/on-les-deteste-et-ils-nous-detestent-a-jerusalemdes-tensions-entre-arabes-et-juifs-font-au-moins-125-blesses_4383177.html

« On les déteste et ils nous détestent ! » : à Jérusalem des tensions entre Arabes et Juifs font au moins 125 blessés

Des affrontements ont éclaté jeudi à Jérusalem entre des manifestants palestiniens et les forces de l’ordre israéliennes.

par Frédéric ?Métézeau,

édité par Ariane Schwab - franceinfo
Radio France
Publié le 23/04/2021 07:59 Mis à jour le 23/04/2021 08:12

La police montée isarélienne déployée à Jérusalem, le 22 avril 2021. (AHMAD GHARABLI / AFP)

Feux d’artifices contre grenades de dispersion, cailloux contre balles en caoutchouc : pour le dixième jour consécutif, jeudi 22 avril, à l’est de la Vieille ville, la police veut empêcher les musulmans qui fêtent le ramadan de s’asseoir sur les marches d’un grand escalier. À 100 mètres de là, à l’ouest, des extrémistes juifs se sont donné rendez-vous pour affronter les Arabes.

Dans la puanteur des canons à eau, la police charge les Palestiniens qui ripostent. Mohamed se tient à bonne distance. « Les Arabes et les Juifs se battent. C’est le ramadan. Chaque année, on reste ici, on s’asseoit, on parle avec les amis... Et là, ils viennent nous faire des problèmes ! », explique-t-il. Les chevaux noirs de la police montée évitent les ambulances. On soigne un blessé sur une civière.

« Chaque pays a ses règles »

« Ils ne veulent pas qu’on reste ici. On les déteste et ils nous détestent ! », s’écrie Mohamed. « Ils » sont à 100 mètres de là, séparés par la police. Des Juifs ultra nationalistes et religieux qui crient : « Mort aux Arabes ! », « Les Arabes sont des femelles ! » Moshe est accoudé à une barrière métallique. « C’est à nous et il y a des trucs qu’on a besoin de régler, d’arrêter, justifie-t-il. Ce ne sont pas des gens normaux, ce sont des gens qui cherchent à faire des problèmes. Chaque pays a ses règles. Il y a des heures où tu peux faire tes fêtes, il y a des heures où tu peux chanter, manger, danser. Je ne sais pas où c’est marqué qu’ils ont une fête ».

La foule se disperse. Plus haut les terrasses sont bondées. Une dizaine d’Israéliens pacifistes entourent l’un des leurs qui a reçu du gaz lacrymogène d’un extrémiste juif. Jeudi soir les médias locaux faisaient état de 20 policiers israéliens blessés et 105 chez les Palestiniens de Jérusalem Est.

écouter ici :Heurts à Jérusalem. Le reportage de Frédéric Métézeau.