Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Le livreur Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été (...)

France : Le livreur Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers l’Algérie

mercredi 28 avril 2021, par siawi3

Source : https://www.lefigaro.fr/faits-divers/le-livreur-deliveroo-qui-refusait-de-servir-des-clients-juifs-a-ete-expulse-vers-l-algerie-20210418

Le livreur Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers l’Algérie

Condamné en janvier à quatre mois de prison pour avoir refusé à deux reprises de prendre une commande car il « ne livre pas les juifs », l’homme de 19 ans a été expulsé samedi vers l’Algérie.

Par Le Figaro

Publié le 18/04/2021 à 10:45, Mis à jour le 18/04/2021 à 11:33

Image : Un livreur avait été condamné en janvier à quatre mois de prison pour avoir refusé à deux reprises de prendre une commande car il « ne livre pas les juifs ». TOBY MELVILLE / REUTERS

C’est le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin qui l’a annoncé dans un tweet samedi : « le « livreur » de repas à domicile qui avait déclaré ne pas vouloir servir des clients juifs a été expulsé aujourd’hui du territoire national, après avoir purgé sa peine de prison » a-t-il précisé. Il s’était personnellement engagé à le faire expulser du territoire, alors que l’homme de 19 ans était déjà sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF).

À voir aussi - « On ne vit pas dans un pays antisémite », mais « il y a une montée générale des haines », s’inquiète Delphine Horvilleur

« On ne vit pas dans un pays antisémite », mais « il y a une montée générale des haines », s’inquiète Delphine Horvilleur

À lire aussi :Guillaume Tabard : « Antisémitisme et séparatisme, la détestable collusion »

Jugé en comparution immédiate, le livreur algérien avait été condamné à quatre mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour avoir refusé deux fois de suite de prendre la commande d’un restaurant casher, au motif qu’il ne « livre pas les juifs ». Il a effectué les trois quarts de sa peine, et a été expulsé dès sa sortie de prison vers l’Algérie, dont il possède la nationalité.

À Strasbourg, l’ambassadeur d’Israël en France s’était rendu sur place pour rencontrer les restaurateurs concernés et leur témoigner son soutien, se disant préoccupé par cette « manifestation de haine ».

La rédaction vous conseille :
« Comment les Juifs séfarades ont dû quitter les terres d’Islam »