Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Home > impact on women / resistance > UK: Message aux hommes : le sexe n’est absolument pas un droit de l’homme

UK: Message aux hommes : le sexe n’est absolument pas un droit de l’homme

Wednesday 5 May 2021, by siawi3

Source: https://tradfem.wordpress.com/2021/05/04/message-aux-hommes-le-sexe-nest-absolument-pas-un-droit-de-lhomme/

le 5 mai 21

Message aux hommes : le sexe n’est absolument pas un droit de l’homme

par Julie Bindel

Les femmes, en revanche, ont le droit d’être protégées des préjudices

Dans un billet du Times publié aujourd’hui et intitulé “When sex with a prostitute is a human right” (Quand le sexe avec une prostituée constitue un droit de l’homme), la chroniqueuse Melanie Phillips fait l’éloge du juge britannique Anthony Hayden qui, dans un jugement rendu la semaine dernière, a déclaré qu’il serait légal pour des soignants de faciliter l’achat de sexe par un autiste de 27 ans, identifié comme “C”.

Madame Phillips affirme que Hayden a “fait preuve de compassion” et mentionne un article que j’ai écrit sur le sujet, en disant : “L’opposition de Julie Bindel à la prostitution est puissante et convaincante. Cependant, elle n’a pas accepté que la décision du juge mette, à juste titre, au premier plan les intérêts d’une personne défavorisée.” (Mel Phillips, The Times)

C’est tout le contraire ; ma préoccupation pour les “personnes défavorisées” détermine ma position sur la prostitution - à savoir qu’elle devrait être abolie et que les femmes devraient être soutenues pour sortir du commerce du sexe.

Il est assez incroyable que les droits des femmes aient été largement ignorés, non seulement dans le jugement Hayden, mais aussi par plusieurs défenseurs des “droits de l’homme” qui ont commenté cette affaire.

La décision Hayden a souligné certains détails concernant l’effet de l’état de C sur son comportement : “C pouvait être extrêmement difficile ; son comportement était parfois agressif et dangereux. En 2011, il a fallu que C soit écarté du domicile familial.”

Or la violence contre les femmes prostituées aux mains des proxénètes et des prostitueurs est un problème amplement documenté. Mais l’implication de l’arrêt Hayden est que le sexe, dans ce cas avec une personne qui le fait pour l’argent et non par désir, permettra à C de se défouler.

L’article de Melanie Phillips suggère que le handicap d’un homme compromet en quelque sorte sa capacité à nouer des relations intimes. Cette affirmation est l’un des exemples les plus clairs de la manière dont les soi-disant “droits humains” des acheteurs de sexe ont été placés au-dessus de ceux des femmes en prostitution.

Cet argument est dangereux, car il renforce la croyance problématique selon laquelle les personnes handicapées sont incapables d’avoir des rapports sexuels consensuels et sont donc obligées de payer pour ces rapports. En outre, il suggère que les soignants des personnes handicapées sont responsables de la satisfaction sexuelle de leurs clients.

C’est déjà le cas au Danemark, où la prostitution a été légalisée en 1999. On s’attend désormais là-bas à ce que les soignants qui travaillent avec des couples de handicapés physiques facilitent sur demande les rapports sexuels entre eux.

Le juge Hayden a adopté en matière de prostitution une position qui n’a pas encore été tranchée par le gouvernement britannique. Il s’agit de savoir si nous allons criminaliser la demande de sexe tarifé, comme le font des pays tels que la Suède, la France, l’Irlande (NdT: et le Canada), ou si nous devons emprunter la voie désastreuse de la décriminalisation intégrale, qui a entraîné une augmentation documentée de la traite et de la violence à l’encontre des femmes.

Espérons que ce jugement sera annulé en appel et que les hommes, handicapés ou non, recevront le message que le sexe n’est pas un droit de l’homme. Les femmes, en revanche, sont en droit d’être protégées contre l’exploitation et les préjudices.

Julie BINDEL, The TIMES, 4 mai 2021

Version originale: https://www.thetimes.co.uk/article/when-sex-with-a-prostitute-is-a-human-right-lfzxrf88z