Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > « Un combattant de Daech tué, c’était vingt personnes sauvées »

« Un combattant de Daech tué, c’était vingt personnes sauvées »

VIDEO

samedi 5 juin 2021, par siawi3

Source : https://www.marianne.net/monde/proche-orient/un-combattant-de-daech-tue-cetait-vingt-personnes-sauvees

« Un combattant de Daech tué, c’était vingt personnes sauvées »

Entretien
Par Bruno Rieth

Publié le 05/06/2021 à 9:00

Video ici 39:04

Qu’est ce qui a poussé Guillaume à aller en Syrie pour se battre contre Daech ? Cet ancien membre des YPG, les forces kurdes syriennes, a accepté de revenir sur son parcours hors normes. Confessions d’un ancien volontaire français.

Ses frères d’armes Kurdes le connaissent sous le nom de Serhat Bayard. En 2017, Guillaume décide de rejoindre les rangs des YPG, un groupe de combattants kurdes de Syrie, pour s’opposer à Daech. Une décision mûrit en secret. Pour éviter que sa famille ne tente de l’en empêcher en prévenant les autorités, il les tient à l’écart de sa décision.

Une fois arrivé en Syrie, et après une formation sommaire d’un mois, il est envoyé au front. Pendant près d’une année, il va affronter les éléments de Daech, d’abord dans le désert puis dans de violents combats urbains. Il participe à la campagne de Deir ez-Zor. La mort viendra à plusieurs reprises lui demander des comptes, mais à chaque fois, il y échappera. Notamment cette fois, lors d’un assaut à quelques kilomètres de Hajin, une petite localité située sur la rive est de l’Euphrate, aux confins de la Syrie et de l’Irak. A la tête d’une section de snipers, il se retrouve piégé dans un immeuble. L’ennemi réussit à pénétrer au rez-de-chaussée. Le combat se mène alors dans les escaliers, à courte distance, les tirs s’effectuent à moins de 4 mètres. L’affrontement va durer près de huit heures. Ils ne sont plus que quatre à être en état de résister. Guillaume pense que son heure est arrivée mais miraculeusement, et sans qu’il ne comprenne pourquoi, Daech décide de se replier.

Depuis son retour en France, avec d’anciens volontaires, il a créé le Comité de défense des peuples libres pour poursuivre son combat sur le terrain politique.