Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Mozambique : affrontements entre djihadistes et forces gouvernementales

Mozambique : affrontements entre djihadistes et forces gouvernementales

jeudi 24 juin 2021, par siawi3

Source : https://www.lefigaro.fr/international/mozambique-affrontements-entre-djihadistes-et-forces-gouvernementales-20210624

Mozambique : affrontements entre djihadistes et forces gouvernementales

Par Le Figaro avec AFP

Publié il y a 17 heures, Mis à jour il y a 15 heures

Des affrontements entre djihadistes et forces gouvernementales ont éclaté mercredi 23 juin dans le district de Palma (nord du Mozambique), près d’une usine à gaz valant plusieurs millions de dollars, ont indiqué à l’AFP des sources militaires et sécuritaires. « Des insurgés ont tenté d’attaquer la position des forces gouvernementales à Patacua, près du projet Mozambique LNG du site d’Afungi et ont été repoussés à l’aide de l’aviation civile », a précisé une source sécuritaire à l’AFP. Un hélicoptère de l’armée de l’air a tenté de déployer des troupes depuis sa base à Patacua (à 5 km d’Afungi) mais a rencontré des problèmes techniques, et a dû se résoudre à atterrir d’urgence, selon la source militaire.

À lire aussi :Au Mozambique, le djihadisme prospère sur le trafic de drogue

Ces attaques se sont déroulées mercredi dans l’après-midi alors que les dirigeants des pays d’Afrique australe, réunis à Maputo, ont annoncé un accord sur l’envoi prochain de troupes au Mozambique pour lutter contre les groupes djihadistes qui sèment la terreur dans le nord-est du pays depuis plus de trois ans. Le 24 mars, ces djihadistes liés à l’autoproclamé État islamique avaient lancé des attaques coordonnées vers la ville de Palma, saccageant des bâtiments et assassinant des habitants sous les yeux de milliers de personnes prenant la fuite.

À la suite de cet assaut, le géant du pétrole Total s’est retiré du site d’exploration gazière dans la région.

L’attaque de mars a marqué une intensification des violences de ce conflit qui a chassé environ 800.000 personnes de leurs foyers, selon les Nations unies, et a coûté la vie à plus de 2.900 personnes, selon le site ACLED, qui collecte des données de crises. Cette semaine, une nouvelle série de raids a été organisée. « Palma est attaquée depuis le 21 juin », a signalé une source militaire opérant dans la ville, sans donner plus de détails.