Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Turquie : “L’armée parallèle d’Erdoğan a envoyé des armes à Al-Nusra”

Turquie : “L’armée parallèle d’Erdoğan a envoyé des armes à Al-Nusra”

mercredi 4 août 2021, par siawi3

Source : https://www.kedistan.net/2021/05/30/armee-parallele-erdogan-armes-al-nusra/

“L’armée parallèle d’Erdoğan a envoyé des armes à Al-Nusra”

Publié par KEDISTAN

30 Mai 2021

Article de Neşe İdil publié le 30 mai 2021, en anglais sur Duvar English

Un chef de la mafia turque affirme que l’”armée parallèle” d’Erdoğan a envoyé des armes à Al-Nusra en Syrie.

Le chef de la mafia turque Sedat Peker a affirmé que la Turquie a envoyé des armes à al-Nusra en Syrie par l’intermédiaire de SADAT, un groupe paramilitaire formé par l’ancien conseiller d’Erdoğan, souvent surnommé “l’armée parallèle d’Erdoğan”. Dans sa huitième vidéo, Peker a dressé un tableau détaillé de la coopération présumée entre les responsables turcs et al-Nusra.

Ces allégations partagées dans une autre vidéo YouTube, font l’effet d’une bombe.

Peker, un patron d’organisation du crime organisé pan-turquiste et turaniste 1 courant idéologique nationaliste dont le but est l’union des peuples de langues altaïques et finno-ougriennes au sein d’une entité nommée Touran. [/footote] qui a fui la Turquie au début de 2020 afin d’éviter des poursuites, publie depuis un mois des vidéos comprenant de graves allégations, notamment de meurtres, contre des politiciens actuels et anciens, dans le but de se venger des opérations lancées contre son organisation.

Bien qu’il soit surtout furieux d’avoir été mis sur la touche, Peker, un allié devenu ennemi du gouvernement, répète qu’il publie ces vidéos en réaction aux policiers qui font irruption chez lui en “pointant leurs armes vers sa femme et ses petites filles”.

Dans sa septième vidéo, Peker a commencé à faire des déclarations qui concernent la scène internationale, accusant le fils de l’ancien Premier ministre Binali Yıldırım, Erkam Yıldırım, et l’ancien chef de la police et ministre Mehmet Ağar de faire partie d’un réseau international de trafic de drogue.

Ses vidéos ont été visionnées des millions de fois sur YouTube.

Les allégations sont devenues encore plus graves dans la huitième vidéo, publiée ce 30 mai, dans laquelle Peker affirme que SADAT et de hauts responsables turcs ont aidé les djihadistes d’al-Nusra en Syrie.

Peker y énonce que son organisation a décidé d’envoyer des équipements militaires, y compris des drones, aux rebelles turkmènes dans la région de Bayırbucak en Syrie après que des camions de l’Agence nationale de renseignement (MİT) remplis d’armes destinées aux djihadistes syriens ont été arrêtés par les forces de sécurité près de la frontière en 2014.

Peker y déclare que l’envoi d’aide aux Turkmènes remonterait le moral de la société et qu’il s’est entretenu avec un député du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir à ce sujet, à ce moment là.

Selon Peker, le député, dont le nom a été tenu secret par le chef de la mafia, a transmis les souhaits de Peker aux autorités supérieures et il a obtenu la permission d’envoyer des camions remplis du dit matériel en 2015.

“Ils ont dit : Envoyons des camions supplémentaires en Syrie. Nos camions ont été envoyés en Syrie en tant que camions d’aide et nous avons posé pour des photos avec eux”.

Photo : Camions envoyés par l’organisation de Sedat Peker en Syrie.

“Cependant, d’autres camions ont été envoyés en Syrie sous mon nom. Nous pensions qu’ils étaient envoyés aux rebelles turkmènes dans une autre région. Nous savions qu’ils transportaient des armes, nous ne sommes pas des enfants. C’était approprié”, et il fait son allégation qui fait l’effet d’une bombe.

Selon Peker, l’envoi des camions n’a pas été organisé par le MİT ou les forces armées turques (TSK), mais par SADAT, qui est souvent surnommée l’armée parallèle d’Erdoğan.

“Un groupe au sein de SADAT a organisé cela”

SADAT, qui s’appelle officiellement SADAT International Defense Consultancy, se décrit sur son site Internet comme “la première et la seule société en Turquie qui fournit des services de conseil et de formation militaire au niveau international dans le secteur de la défense et de la sécurité intérieure.”

Photo : Adnan Tanrıverdi

Elle a été fondée par Adnan Tanrıverdi et a été une organisation louche en raison de nombreux rapports sur sa formation de djihadistes en Syrie et en Libye.

Le groupe aurait également participé activement à la mise en échec de la tentative de coup d’État du 15 juillet 2016 en prenant les armes et en combattant avec les putschistes dans les rues. Tanrıverdi a été nommé conseiller d’Erdoğan peu après, mais a été contraint de démissionner l’année dernière après avoir déclaré que le Mahdi – un “rédempteur” dans l’islam qui doit descendre sur terre et régner le jour du jugement dernier – reviendra.

Le 30 mai, Peker a noté qu’il a commencé à envoyer des jeeps Mitsubishi dans les jours suivants, Peker a dit qu’il a été alerté sur la destination des camions après que des vidéos avec des djihadistes parlant arabe ont fait surface sur les médias sociaux.

“L’un de nos amis turkmènes a dit qu’il s’agissait de militants d’al-Nusra. D’autres m’ont également dit que les camions envoyés par SADAT étaient destinés à al-Nusra. C’est arrivé sous mon nom, mais ce n’est pas moi qui les ai envoyés. C’est SADAT qui l’a fait”, a ajouté Peker.