Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > « Julian Assange, le prix de la vérité », sur LCP : plaidoyer pour sauver le (...)

« Julian Assange, le prix de la vérité », sur LCP : plaidoyer pour sauver le soldat de WikiLeaks

Cinema

mercredi 29 septembre 2021, par siawi3

Source : https://www.lemonde.fr/culture/article/2021/08/31/julian-assange-le-prix-de-la-verite-sur-lcp-plaidoyer-pour-sauver-le-soldat-de-wikileaks_6092932_3246.html

Culture

« Julian Assange, le prix de la vérité », sur LCP : plaidoyer pour sauver le soldat de WikiLeaks

Nicolas Vescovacci, Luc Hermann et Paul Moreira proposent un rappel des faits sur fond de liberté d’informer et du droit de savoir de tout citoyen.

Par Mouna El Mokhtari

Publié le 31 août 2021 à 22h00

Photo : Julian Assange à son arrivée au tribunal, en mai 2019, à Londres. DANIEL LEAL-OLIVAS/AFP

LCP-ASSEMBLÉE NATIONALEMARDI 31 AOÛT À MINUITDOCUMENTAIRE

A l’heure où l’Occident se retire piteusement et dramatiquement d’Afghanistan, Julian Assange croupit toujours dans une prison britannique. Le fondateur de WikiLeaks attend l’examen – prévu fin octobre – de l’appel interjeté par les Etats-Unis pour son extradition. En 2010, il avait dévoilé des milliers de comptes rendus des opérations de l’armée en Irak et en Afghanistan ainsi qu’une masse de câbles diplomatiques américains. Des informations publiées dans plusieurs journaux, dont Le Monde – qui en fit « son homme de l’année » en 2010.

Nicolas Vescovacci, Luc Hermann et Paul Moreira, de la société Premières Lignes, proposent un rappel des faits en forme de plaidoyer pour la liberté d’informer et le droit de savoir de tout citoyen. Leur documentaire commence par la déflagration, le 5 avril 2010, des images classifiées (baptisées Collateral Murder, « meurtre collatéral »), qui montrent l’assassinat dans un raid aérien de plusieurs civils par des soldats américains à Bagdad (Irak) en juillet 2007. Une vidéo tournée depuis un hélicoptère Apache.

« Après ce jour, je ne pouvais plus justifier ce que je faisais en Irak », confie le soldat Ethan McCord, qui a porté secours ce jour-là, au sol, à l’un des deux enfants blessés. Démobilisé depuis, il milite contre la guerre. « WikiLeaks a permis la révélation de crimes de guerre perpétrés par l’armée américaine », retient le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire, pour qui on peut parler d’une « révolution ». A ce jour, ces faits n’ont pas été jugés.

« Une persécution politique »

Car rapidement, la figure et les méthodes radicales de Julian Assange cristallisent l’attention. La multiplication des publications de documents confidentiels – câbles diplomatiques, documents sur les prisonniers de Guantanamo, écoutes de personnalités politiques ou industrielles, courriels d’Hillary Clinton… – malmène la toute-puissance américaine. Suscitant en retour questions et soupçons quant à la « mission » que revendique le personnage : transparence absolue ou manipulation ? L’Australien se voit accusé de collusion avec la Russie. Réfugié en 2012 dans l’ambassade d’Equateur à Londres, il est arrêté à sa sortie en avril 2019 par la police britannique.

Lire aussi  : Le blocage de l’extradition de Julian Assange ne lève pas les inquiétudes sur la liberté de la presse

« Cette affaire n’est rien d’autre qu’une persécution politique », se désole le magistrat espagnol Baltasar Garzon, connu pour avoir fait arrêter l’ancien dictateur chilien Augusto Pinochet en 1998 à Londres, et qui coordonne aujourd’hui l’équipe de défense de Julian Assange. Il est le « seul journaliste détenu en Europe pour avoir fait son travail », tranche Kristinn Hrafnsson, journaliste islandais, rédacteur en chef de WikiLeaks.

Lire aussi : Baltasar Garzon, « Julian Assange fait l’objet d’une persécution politique »

Aujourd’hui, les années d’enfermement ont dégradé la santé mentale et physique de Julian Assange, raison pour laquelle le Royaume-Uni a refusé jusqu’ici de l’extrader. La justice britannique sauvera-t-elle le soldat Assange ?

Julian Assange, le prix de la vérité, documentaire de Nicolas Vescovacci, Luc Hermann et Paul Moreira (Fr., 2021, 52 min). Disponible en ligne sur LCP. fr.

Mouna El Mokhtari