Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > USA : Le Pentagone identifie un responsable d’Al-Qaïda tué lors d’une frappe en (...)

USA : Le Pentagone identifie un responsable d’Al-Qaïda tué lors d’une frappe en Syrie

samedi 2 octobre 2021, par siawi3

Source : https://www.20minutes.fr/monde/3138187-20211001-etats-unis-pentagone-identifie-responsable-al-qaida-tue-lors-frappe-syrie

Etats-Unis : Le Pentagone identifie un responsable d’Al-Qaïda tué lors d’une frappe en Syrie

TERRORISME Selon l’OSDH, les raids ont visé un véhicule sur la route reliant Idleb à la ville de Bennich, au nord-est de Syrie

20 Minutes avec AFP

Publié le 01/10/21 à 20h20 — Mis à jour le 01/10/21 à 21h41

Photo : Combattant d’Al-Qaida. — AFP PHOTO / YOUTUBE

Salim Abou-Ahmad, « haut dirigeant d’Al-Qaïda » en Syrie, a été tué le 20 septembre lors d’une frappe aérienne près d’Idleb, dans le nord-ouest du pays, a indiqué l’armée américaine, ce vendredi.

Il était « responsable de la planification, du financement et de l’approbation d’attentats transrégionaux » perpétrés par l’organisation djihadiste, a précisé un porte-parole du commandement central américain (Centcom), le commandant John Rigsbee, sans donner d’autres détails.

« Affaiblir les réseaux terroristes internationaux »

Il n’y a pas d’indications sur de potentielles victimes civiles consécutives à l’opération, a-t-il ajouté dans un communiqué. « Cette frappe fait partie des opérations américaines pour affaiblir les réseaux terroristes internationaux et viser les responsables terroristes qui cherchent à attaquer le territoire américain ainsi que ses intérêts et ses alliés à l’étranger », a indiqué le porte-parole. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) avait annoncé le 20 septembre que deux commandants proches d’Al-Qaïda avaient été tués dans une frappe de drone de l’armée américaine. Le Centcom avait alors confirmé la mort d’un haut responsable du réseau djihadiste, sans donner son identité.

Selon l’OSDH, les raids ont visé un véhicule sur la route reliant Idleb à la ville de Bennich, au nord-est, dans la même province dont une partie est dominée par les djihadistes et qui échappe toujours au contrôle du régime syrien. Une partie de la province d’Idleb et des segments des provinces voisines de Hama, Alep et Lattaquié sont dominées par Hayat Tahrir al-Cham (HTS), l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. La région abrite également des groupes rebelles et d’autres formations djihadistes alliées de HTS. Toutes ces factions ont déjà été la cible de raids aériens du régime syrien, de son allié russe, mais aussi de la coalition internationale antidjihadiste menée par les Etats-Unis et de l’armée américaine elle-même.

Voir aussi :
Attentats du 11-septembre : Une note déclassifiée du FBI évoque une implication saoudienne
Attentats du 11-Septembre : Khalid Sheikh Mohammed, le « cerveau » des attaques, toujours pas condamné