Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > France : Déclaration de l’association ’’Résister Aujourd’hui’’

France : Déclaration de l’association ’’Résister Aujourd’hui’’

samedi 4 décembre 2021, par siawi3

Source :https://www.resisteraujourdhui.fr/

Lors de l’Assemblée Générale annuelle de l’association ’’Résister Aujourd’hui’’, une motion finale a été adoptée.


MOTION FINALE

Les adhérents de « Résister Aujourd’hui » réunis en assemblée générale le 13 novembre 2021

¤ S’engagent à perpétuer la Mémoire de la Résistance et de la Déportation.

¤ Stigmatisent les propos et les actes racistes, antisémites et révisionnistes créant un terrain favorable à la résurgence des idéologies que nos aînés ont combattues.

¤ Réclament l’application plus ferme des lois antiracistes sanctionnant les propos et les écrits véhiculant le venin de l’intolérance et du néonazisme et demandent l’application de

« l’article 24 de la loi de 1881, stipulant qu’un individu condamné pour provocation à la haine raciste peut être privé de son éligibilité pendant une période de cinq ans au plus. »

Cette peine complémentaire a été introduite en 1990 par la loi dite “Gayssot”, tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe. La loi existe, il suffit de l’appliquer !!

Cela a déjà été fait au niveau de la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

¤ Se mobilisent pour faire barrage à tous les Mouvements d’extrême droite, rappelant qu’Hitler est arrivé au pouvoir avec 33% de voix…

¤ Alertent les citoyennes et les citoyens afin qu’ils comprennent l’engrenage résistible qui peut mener des crispations identitaires aux crimes de masse, car plus il sera avancé, plus les résistances seront difficiles.

¤ Demandent des enquêtes approfondies sur tous les groupuscules extrémistes et exigent leur dissolution, en particulier ceux de la mouvance identitaire avec interdiction pour leurs dirigeants de se reconstituer et souhaitent que se construise l’unité républicaine nécessaire pour l’imposer.

¤ Aspirent à ce que les Peuples européens, sachant, pour l’avoir chèrement payé, où mène le concept d’épuration ethnique, créent un Front Antifasciste Européen.

¤ S’insurgent contre le traitement inhumain des migrants aux frontières de l’Europe et sur les mers.

¤ Expriment leur confiance aux enseignants qui ont la responsabilité de transmettre le savoir et contribuer à la formation des citoyens, persuadés que l’enseignement à la jeunesse des causes qui ont engendré fascisme et nazisme est indispensable pour faire échec aux résurgences actuelles et futures de ces idéologies.

¤ Réclament fermement, en mémoire des Résistants et des Déportés que l’histoire de la Résistance et de la Déportation puisse être enseignée dans tous les établissements publics et privés dans le calme et la sérénité nécessaires à ce sujet. De plus, nous souhaitons que, lors des cours d’Enseignement Moral et Civique, dans les écoles primaires, mais surtout dans les collèges et les lycées, on apprenne à notre jeunesse à identifier les signes précurseurs des dangers que représentent ceux qui voudraient bâillonner la démocratie.

¤ Affirment leur volonté de développer l’œuvre de mémoire, par le développement du Concours National de la Résistance et de la Déportation, par toutes les initiatives possibles, par la visite organisée des lieux de Mémoire, notamment le Camp des Milles –Aix en Provence.

Marseille le 13 novembre 2021