Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > À Islamabad, les pays musulmans tentent de répondre à la crise humanitaire (...)

À Islamabad, les pays musulmans tentent de répondre à la crise humanitaire afghane

Création d’un fonds humanitaire

mardi 21 décembre 2021, par siawi3

Source :https://www.youtube.com/watch?v=FqjBH5RYBbE

À Islamabad, les pays musulmans tentent de répondre à la crise humanitaire afghane

19 déc. 2021

FRANCE 24

VIDEO ici 3:18

Les représentants de 57 pays musulmans se sont retrouvés dimanche à Islamabad, au Pakistan, pour une réunion extraordinaire consacrée à la crise humanitaire dans l’Afghanistan voisin. Cette réunion est la première grande conférence sur le pays depuis la chute en août de l’ancien gouvernement soutenu par les États-Unis et l’arrivée au pouvoir des Taliban.

°°°

Source : https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20211219-afghanistan-les-pays-musulmans-de-l-oci-vont-cr%C3%A9er-un-fonds-humanitaire

Afghanistan : les pays musulmans de l’OCI vont créer un fonds humanitaire

Publié le : 19/12/2021 - 18:24

Photo : La réunion de l’Organisation de coopération islamique s’est tenue à Islamabad, la capitale du Pakistan, dimanche 19 décembre 2021. AP - Rahmat Gul

Texte par : RFI

La réunion extraordinaire de l’Organisation de coopération islamique (OCI) s’est achevée dimanche 19 décembre à Islamabad, au Pakistan. Les pays participants – des dizaines de représentants, de ministres et de vice-ministres des Affaires étrangères – se sont mis d’accord pour la création d’un fonds humanitaire pour aider l’Afghanistan, où des millions de personnes sont menacées de famine cet hiver. 97% de la population pourrait basculer sous le seuil de pauvreté, selon le Programme alimentaire mondial.

Avec notre correspondante à Islamabad, Sonia Ghezali

À l’issue de cette réunion dans la capitale pakistanaise, dimanche 19 décembre, la résolution adoptée par les pays signataires semble vague. On sait que la Banque islamique de développement sera chargée de mettre en place un fond humanitaire. Mais pour l’instant, les pays participants n’ont pas annoncé le montant de leur donation à venir en faveur de l’Afghanistan.

Il faudra donc attendre la mise en place du fonds spécial pour avoir une idée de la valeur totale de l’aide financière qui sera apportée à l’Afghanistan à travers l’OCI. L’argent récolté sera certainement distribué via des organismes des Nations unies, afin de ne pas aller contre les sanctions américaines.
Envoyé spécial nommé pour évaluer les besoins

L’Organisation de coopération islamique a par ailleurs annoncé qu’un envoyé spécial serait nommé prochainement pour se rendre en Afghanistan afin d’évaluer les besoins sur place.

Aucune annonce n’a été faite sur le dégel des fonds de la banque centrale afghane. La double question des droits de l’homme et des droits des femmes a été également évoquée. Mais elle n’a pas été un point majeur de cette réunion consacrée à la crise humanitaire dans un pays qui est « en chute libre », selon les termes du secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires.