Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > J.K. Rowling subit la ‘cancel culture’ pour avoir pris la défense des (...)

J.K. Rowling subit la ‘cancel culture’ pour avoir pris la défense des femmes.

dimanche 26 décembre 2021, par siawi3

Source : https://tradfem.wordpress.com/2021/12/20/jc-k-rowling-subit-la-cancel-culture-pour-avoir-pris-la-defense-des-femmes/

J.K. Rowling subit la ‘cancel culture’ pour avoir pris la défense des femmes.

TRADFEM / 20.12.21

par la Dre Debra Soh,

dans The Washington Examiner,
17 déc. 2021

Celleux qui cherchent à comprendre pourquoi le commun des mortel-le-s est trop terrifié pour protester contre les outrances du militantisme transgenriste n’ont qu’à regarder du côté de J.K. Rowling.
Dans une bande-annonce promotionnelle du prochain film de Rowling, Les animaux fantastiques : Les Secrets de Dumbledore, qu’elle a coécrit et coproduit, son nom apparaît à peine. Cela contraste avec la place prépondérante qu’occupait son nom dans les publicités précédentes de cette franchise.

Rowling a subi une campagne continue de sanctions et de harcèlement depuis qu’elle a ridiculisé (à juste titre) l’expression « personnes qui ont leurs règles » l’année dernière dans les médias sociaux. Selon les transactivistes, sa plus récente transgression a été de critiquer la police écossaise qui classe les délinquants en fonction de leur auto-identification de genre. Cela signifie qu’un violeur masculin qui s’identifie comme une femme verra son crime enregistré comme ayant été commis par une femme.

Pourquoi les violeurs voudraient-ils être classés dans la catégorie des femmes et donc logés dans des prisons pour femmes ? Pour le deviner, il n’est pas nécessaire d’avoir travaillé avec des délinquants sexuels incarcérés, comme je le fais. Bien sûr, il est important de tenir compte du fait que certains délinquants peuvent légitimement éprouver une dysphorie de genre au moment de commettre un délit et que les transfemmes incarcérés courent un plus grand risque de préjudice s’ils sont logés avec des détenus masculins.

Mais le fait que toute remise en question des politiques d’auto-identification de genre soit considérée comme totalement inacceptable montre à quel point ceux qui réclament ces politiques opèrent dans une réalité alternative. Au cours des 18 derniers mois, 12 détenus masculins écossais condamnés pour des crimes sexuels ou violents ont été transférés dans des prisons pour femmes parce qu’ils s’identifiaient comme femmes. Parmi ces délinquants, un seul avait subi une transition.

La cruelle réalité de ces décisions n’incombe pas à celleux qui réclament ces pratiques, mais aux détenues. Le fait de classer les crimes en fonction de l’expression du genre du coupable obscurcit la vérité, créant une confusion qui met en danger tous les membres de la communauté.

Certains pourraient dire que l’affluence de Mme Rowling lui offre un certain niveau de protection. Je peux vous dire d’après mon expérience que le harcèlement qui accompagne cette forme particulière d’activisme n’est pas quelque chose que je souhaite à quiconque.

De plus, le fait d’être qualifiée d’ »anti-trans » et de féministe radicale trans-exclusive (ou « TERF ») par les médias et d’être désavouée par certains membres de l’équipe de la franchise envoie le message à toustes que contester cette idéologie, même avec compassion ou sensibilité, est inacceptable. Beaucoup se disent sûrement : « Si même Rowling n’est pas à l’abri de telles agressions, quelle chance ai-je d’y survivre  


Debra Soh est spécialiste des neurosciences sexuelles, animatrice du podcast « Dr. Debra Soh » et l’autrice de The End of Gender : Debunking the Myths About Sex and Identity in Our Society.

Version originale : https://www.washingtonexaminer.com/opinion/j-k-rowling-is-being-erased-for-defending-women ?

Traduction : TRADFEM

Dr Debra Soh
https://www.thriftbooks.com/w/the-end-of-gender-debunking-the-myths-about-sex-and-identity-in-our-society_debra-soh/26135426/item/44257624/ ?
Share this :