Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > François Maspero : la joie de lire

François Maspero : la joie de lire

VIDEO

jeudi 6 janvier 2022, par siawi3

Source : https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/francois-maspero-la-joie-de-lire

Je serai des millions ! – Vidéo 18’35

Une série d’histoires dans les luttes pour l’émancipation, racontées par Olivier Besancenot

François Maspero : la joie de lire

Le 4 janvier 2022

Combien de livres ont réussi à changer le monde ? Plutôt que d’essayer de faire la liste de toutes les œuvres qui ont participé à l’histoire de l’émancipation, il serait peut-être plus simple et tout aussi indispensable de faire le portrait de celui qui a réuni tous ces ouvrages dans un seul endroit : François Maspero.

Éditeur engagé, traducteur, écrivain, François Maspero est surtout resté dans les mémoires de toute une génération pour sa librairie située au 40 rue Saint-Séverin, dans le Quartier latin, pas loin de la place Saint-Michel. On pouvait y venir jusque tard le soir, on y rencontrait des gens, on y découvrait des livres, certains en achetaient, d’autres les volaient. Pendant près de vingt ans, entre 1957 et 1974, la librairie de François Maspero fut le lieu où des milliers de jeunes gens découvrirent l’émancipation par les livres, dans ce lieu qui leur était dédié et qui avait choisi comme enseigne le plus beau des titres : la Joie de lire. Les vols répétés d’ouvrages par des militants maoïstes et les multiples attaques de l’extrême droite finiront par avoir la peau de la Joie de lire, qui fermera en 1974. Cette même année, à quelques rues, la Fnac ouvrait à Montparnasse son premier magasin dédié à la vente… de livres.

Voir ici Vidéo 18’35 Extrait 2:19

Une série d’histoires dans les luttes pour l’émancipation, racontées par Olivier Besancenot : François Maspero : la joie de lire