Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Resources > Colonisations, migrations, racismes

Colonisations, migrations, racismes

Book presentation

mercredi 2 février 2022, par siawi3

Source :https://www.syllepse.net/colonisations-migrations-racismes-_r_65_i_426.html

Colonisations, migrations, racismes

Colonisations, migrations, racismes Histoire : enjeux et débats
Histoires d’un passeur de civilisations

Collection : « Histoire : enjeux et débats »

Auteur-e : Claude Liauzu

Parution : avril 2009
Pages : 542
Format : 150 x 215
ISBN : 978-2-84950-213-6

Version papier : 27,50 €

Présentation

Ce livre rassemble des textes, souvent introuvables ou inédits, qui témoignent de ses différents intérêts ou engagements, mais dont les traits d’union restent la Méditerranée et la découverte de l’Autre.

Il paraît au moment où la France dispose d’un ministère de l’identité nationale et où Nicolas Sarkozy réécrit l’histoire coloniale en des termes eux-mêmes coloniaux. Il règle leurs comptes à des idées comme celles du « choc des civilisations » et à l’intrusion de la politique dans la fabrique de l’histoire. Ainsi, il a toujours voulu réconcilier « Clio, Marianne et l’Autre », c’est-à-dire le travail de l’historien, la République, les civilisations, les peuples et les cultures.

Articles de recherche et tribunes engagées se côtoient, traitant de thèmes aussi divers que la presse politique tunisienne au début du 20e siècle, les bagnes coloniaux de l’armée française (Biribis), le tiers-mondisme, les phénomènes migratoires et le métissage, les rapports des sciences sociales au racisme, l’enseignement de l’histoire de la colonisation.

Le livre comporte cinquante articles, allant des années 1970 à 2007, et six parties : Les années tunisiennes ; Tiers-monde et tiers-mondisme ; Islam et Occident ; Migrations et racisme ; Clio et Marianne ; Un historien engagé.

Claude Liauzu était l’un des historiens de la colonisation et du Maghreb les plus connus. Historien citoyen et engagé, il fut notamment, avec Gérard Noiriel, à l’initiative de la pétition contre l’article 4 de la loi du 25 février.

Cet ouvrage a reçu le Prix du livre anticolonial en 2010.