Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Espagne : près de 500 migrants ont pénétré dans l’enclave espagnole de (...)

Espagne : près de 500 migrants ont pénétré dans l’enclave espagnole de Melilla

dimanche 6 mars 2022, par siawi3

Source : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/espagne-pres-de-500-migrants-ont-penetre-dans-l-enclave-espagnole-de-melilla_4989470.html

Espagne : près de 500 migrants ont pénétré dans l’enclave espagnole de Melilla

« Il s’agit de la tentative d’entrée la plus importante [jamais] enregistrée » dans l’enclave espagnole, a assuré la préfecture.

Article rédigé par
franceinfo avec AFP
France Télévisions

Publié le 02/03/2022 15:47 Mis à jour le 02/03/2022 15:49

Photo : La clôture frontalière entre le Maroc et l’Espagne à Melilla (Espagne), le 5 décembre 2018. (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)

Près de 500 migrants sont parvenus, mercredi 2 mars, à pénétrer dans l’enclave espagnole de Melilla, située sur la côte nord du Maroc, sur un total de 2 500, lors de la tentative de passage la plus massive jamais enregistrée dans cette enclave, selon les autorités locales. « Vers 9h30, un groupe de quelque 2 500 personnes originaires d’Afrique subsaharienne a tenté un franchissement massif de la clôture frontalière de Melilla », a déclaré dans un communiqué la préfecture de Melilla, avant d’ajouter que 491 migrants étaient parvenus à entrer dans l’enclave.

« La grande violence employée par les migrants » – équipés « de crochets » pour escalader la clôture grillagée et de « bâtons » et qui « jetaient des pierres » – leur a permis de « déborder les forces de sécurité marocaines qui tentaient de les empêcher d’atteindre la clôture », a expliqué la préfecture.

Des tentatives récurrentes

Le franchissement de mercredi est le plus important au niveau des clôtures des deux enclaves espagnoles depuis juillet 2018, lorsque plus de 600 migrants étaient parvenus à franchir celle de Ceuta.

Melilla et l’autre enclave espagnole de Ceuta, située à près de 400 kilomètres plus à l’ouest, constituent les seules frontières terrestres de l’Union européenne en Afrique. Elles font régulièrement l’objet de tentatives de traversée de la part de migrants clandestins cherchant à rejoindre l’Europe pour fuir la guerre ou la pauvreté après avoir traversé une partie de l’Afrique jusqu’au Maroc.