Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Ukraine : Avec cette (fausse) vidéo de Paris bombardée, les élus ukrainiens (...)

Ukraine : Avec cette (fausse) vidéo de Paris bombardée, les élus ukrainiens appellent à « fermer le ciel »

VIDEO

dimanche 13 mars 2022, par siawi3

Source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/ukraine-avec-cette-fausse-video-de-paris-bombardee-les-elus-ukrainiens-appellent-a-fermer-le-ciel_fr_622cbf5ce4b0e01d97abd35e

INTERNATIONAL
12/03/2022 17:17 CET

Ukraine : Avec cette (fausse) vidéo de Paris bombardée, les élus ukrainiens appellent à « fermer le ciel »

« Si cela se passait dans une autre capitale européenne ? » Ce montage vidéo est partagé par de nombreux élus ukrainiens qui demandent la fermeture de l’espace aérien.

Voir la video ici 2:12

Par Hortense de Montalivet

SEAUX SOCIAUX - “Si on tombe, vous tombez”. La citation vient du président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une vidéo particulièrement forte partagée ce vendredi 11 mars par des élus ukrainiens. Pendant 10 secondes environ, on y voit Paris sous les bombardements. “Demandez-vous ce qu’il se passerait si cela se passait dans une autre capitale européenne ?”, interpelle la vidéo.

Ces images que vous pouvez retrouver dans notre vidéo ci-dessus font écho à une autre vidéo postée par la Rada, le parlement ukrainien, sur son compte Twitter. Cette fois, entre deux images de bombardements, des élus tiennent des pancartes “Close the sky” et appellent les Occidentaux à fermer l’espace aérien au-dessus de leur pays. L’objectif : empêcher l’aviation russe d’exercer toute sa puissance de feu en lui interdisant de survoler le pays.

Peur d’une escalade majeure

Des vidéos de communication qui cherchent à marquer l’opinion publique internationale alors que le sommet de Versailles a été jugé décevant par le gouvernement de Zelensky et l’opposition. Pour l’instant, l’OTAN refuse toujours l’idée d’une “zone d’exclusion aérienne”, malgré les demandes répétées. En cause : la peur d’une escalade forte.
La Suite Après Cette Publicité

“Cela nous mettrait potentiellement dans une situation de conflit militaire avec la Russie. Ce n’est pas quelque chose que le président veut faire”, avait mis en garde début mars la porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki. Pour le général Dominique Trinquand, expert militaire et ancien chef de la mission française à l’ONU interrogé par nos collègues de L’Express : “Imposer une zone d’exclusion aérienne sur le territoire ukrainien impliquerait d’abattre les avions russes qui le survoleraient”. Cela entraînerait de facto des affrontements directs entre l’Otan et la Russie et conduirait inévitablement à une escalade du conflit.” Certains craignent que cette mesure entraîne une guerre totale en Europe.

À voir également sur Le HuffPost : À Kharkiv bombardée, le métro est devenu une véritable ville souterraine Video ici