Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > France : Indre-et-Loire : un pôle scolaire intégriste va ouvrir à (...)

France : Indre-et-Loire : un pôle scolaire intégriste va ouvrir à Chanceaux-sur-Choisille

dimanche 13 mars 2022, par siawi3

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/chanceaux-sur-choisille/indre-et-loire-un-pole-scolaire-integriste-va-ouvrir-a-chanceaux-sur-choisille

Indre-et-Loire : un pôle scolaire intégriste va ouvrir à Chanceaux-sur-Choisille

Publié le 12/03/2022 à 06:25 | Mis à jour le 12/03/2022 à 12:08

Photo : La communauté quitte Tours pour s’installer dans ce château.
© Hugues Le Guellec

Les catholiques traditionalistes de la Fraternité Saint-Pie-X ont acheté un château pour regrouper leur offre. L’école et le collège (6e et 5e) de Tours s’y installeront dès la rentrée prochaine.

Le noir de la soutane tranche avec le blanc du tuffeau du château, typique avec ses échauguettes, ses communs et son parc de vingt-deux hectares, à Chanceaux-sur-Choisille. Le cadre se prête idéalement à la photo, en noir et blanc comme jadis, ou en couleur pour Internet.

Ce domaine de la Choisille vient d’être racheté pour regrouper l’offre pédagogique de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, le courant traditionaliste fondé en 1970 par Mgr Lefèvre, en rupture avec le concile Vatican II.
« Notre paroisse compte plus de 500 fidèles » L’école primaire de la Sainte-Face, quai de Marmoutier, sous le pont de l’autoroute à Tours, quittera ses locaux, pour aller à la rentrée prochaine à Chanceaux, avec une plus grande capacité d’accueil. Elle s’ouvrira de la petite section jusqu’au CM2 et non plus seulement à partir de la grande section. À deux pas, le collège Léon-Papin-Dupont (fondé par une association de parents et avec la fraternité Saint-Pie-X pour l’aumônerie), avec seulement une 6e et une 5e, rejoindra aussi ce nouveau pôle d’enseignement catholique hors contrat.

Tous les cours se dérouleront dans les communs, pour l’instant en travaux. Le château, rebaptisé prieuré Saint-Martin, servira aux trois prêtres et à un religieux, qui vont quitter le prieuré de Saint-Avertin. Ce dernier devrait être racheté par le vendeur du château de Chanceaux.

A LIRE AUSSI. Martin Geoffroy : « La Fraternité place Dieu au-dessus des droits de l’Homme et des lois »

Pour ce regroupement, la Fraternité investit environ deux millions d’euros, financés en partie par les reventes et des fonds propres, sans aucune aide publique. « Cette acquisition correspond aux nécessités exigées par l’augmentation significative du nombre de fidèles, et notamment des enfants et adolescents », explique l’abbé Denis Coulomb, prieur de ce nouveau site.

« Notre paroisse, dont le centre vital est l’église Saint-Grégoire des Minimes, à Tours, compte maintenant plus de 500 fidèles et les perspectives d’avenir évoquent une évolution à la hausse dans les prochaines années. À l’école de la Sainte-Face, les locaux, la cour, devenaient trop petits. Le collège se trouve dans la même situation. Des travaux très importants et très coûteux étaient nécessaires pour le bâtiment actuel du prieuré et le site ne permettait pas facilement les activités paroissiales par son manque de fonctionnalité. » L’ensemble dispose de 3.000 m2, dont 2.200 m2 pour les communs.
Le nombre d’inscrits a doublé pour la rentrée Le cirque Pinder y a longtemps tenu ses quartiers d’hiver. Un ancien hangar, utilisé comme cabaret, servira pour le collège et la salle polyvalente dédiée aussi au sport. D’ores et déjà, le nombre d’inscrits a augmenté : passant de 61 à 110 inscrits. « Seulement 50 % des enfants viennent de familles installées depuis longtemps à Tours. Nous avons vraiment ressenti qu’avec le Covid, beaucoup de personnes sont arrivées de Paris pour s’installer en Touraine. » Une terre de châteaux. Elle séduit aussi des catholiques, avec le projet de l’agence Monasphère, à L’Île-Bouchard, « oasis pour familles chrétiennes  ». Mais un peu loin de l’école de Chanceaux et peut-être pas tout à fait de la même chapelle.

Le château, rebaptisé prieuré Saint-Martin, servira à trois prêtres et à un religieux. (Photo NR, Hugues Le Guellec)

repères

Même si le débat entre méthode globale ou syllabique pour l’apprentissage de la lecture fait de moins en moins débat, la Fraternité a opté depuis longtemps pour la syllabique. « Notre méthode privilégie aussi le développement de la mémoire, l’orthographe, la grammaire, surtout à l’heure des SMS. Nous valorisons la réflexion pour que l’enfant puisse ensuite réfléchir, sortir le meilleur avec l’expression écrite, organiser ses idées », poursuit l’abbé Coulomb. L’enseignement compte 1 h 30 hebdomadaire (par tranche d’une demi-heure) de catéchisme, plus 30 minutes d’histoire sainte. Pour les sciences naturelles et la biologie, les enseignants utilisent des supports récents « ou plus anciens ». Des scouts y sont déjà venus pour la kermesse. Au collège, le latin figure au programme.