Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Afghanistan : les talibans interdisent aux femmes non accompagnées d’un (...)

Afghanistan : les talibans interdisent aux femmes non accompagnées d’un parent masculin de prendre l’avion

lundi 28 mars 2022, par siawi3

Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/28/afghanistan-les-talibans-interdisent-aux-femmes-non-accompagnees-d-un-parent-masculin-de-prendre-l-avion_6119416_3210.html


Afghanistan : les talibans interdisent aux femmes non accompagnées d’un parent masculin de prendre l’avion

Cette nouvelle restriction imposée aux Afghanes survient quelques jours après la décision des talibans de fermer les écoles secondaires pour filles, juste après leur réouverture.

Le Monde avec AFP

Publié aujourd’hui 28.03.22 à 06h37, mis à jour à 09h33

Photo : Manifestation de femmes afghanes, à Kaboul, le 26 mars 2022. MOHAMMED SHOAIB AMIN / AP

Les talibans ont ordonné aux compagnies aériennes en Afghanistan de refuser d’embarquer des femmes si elles ne sont pas accompagnées d’un homme de leur famille pour voyager, a appris l’Agence France-Presse (AFP) auprès de compagnies aériennes afghanes.

Deux responsables des compagnies Ariana Afghan Airlines et Kam Air ont dit, dimanche 27 mars soir à l’AFP, avoir reçu l’ordre des talibans de ne plus délivrer de billets aux femmes qui ne seraient pas accompagnées d’un homme de leur famille pour leur voyage.

La décision a été prise à l’issue d’une réunion en milieu de semaine entre des représentants des talibans, de ces deux compagnies aériennes et des autorités de l’immigration de l’aéroport de Kaboul.

Une lettre envoyée par un haut responsable d’Ariana Afghan Airlines au personnel de la compagnie aérienne, et dont l’AFP a obtenu copie, confirme ces nouvelles instructions qui s’appliquent à tous les vols.

Lire aussi : Guerre en Ukraine : « Aux Etats-Unis, le syndrome de l’Irak et celui de l’Afghanistan ne se sont pas dissipés »

Limitation des voyages

« Aucune femme n’est autorisée à voler sur des vols intérieurs ou internationaux sans un parent masculin », précise la lettre. Deux agents de voyages contactés par l’AFP ont également confirmé avoir cessé de délivrer des billets aux femmes voulant voyager seules.

« Certaines femmes qui voyageaient sans un parent de sexe masculin n’ont pas été autorisées à embarquer sur un vol Kam Air de Kaboul à Islamabad vendredi », a déclaré à l’AFP une passagère qui se trouvait sur ce vol.

Une femme afghane disposant d’un passeport américain n’a pas non plus été autorisée à embarquer sur un vol pour Dubaï vendredi, a fait savoir une autre source.

A la fin de décembre, les fondamentalistes talibans avaient déjà interdit aux femmes afghanes d’effectuer des voyages de plus de 72 kilomètres dans le pays si elles n’étaient pas accompagnées par un membre proche de la famille.

Une séparation également dans les parcs publics

Cette nouvelle restriction imposée aux Afghanes survient quelques jours après la décision des talibans de fermer les écoles secondaires pour filles, juste après leur réouverture, qui avait pourtant été annoncée de longue date.

Lire aussi : En Afghanistan, collégiennes et lycéennes privées d’enseignement par les talibans

Dimanche, le ministère de la promotion de la vertu et de la prévention du vice a, par ailleurs, ordonné la séparation des femmes et des hommes dans les parcs publics de Kaboul, en instaurant des jours de visites pour chaque sexe. Les mercredis, jeudis, vendredis et samedis sont désormais réservés aux hommes et les dimanches, lundis et mardis aux femmes, a-t-il précisé.

Depuis leur arrivée au pouvoir il y a sept mois, les talibans ne cessent d’imposer des restrictions aux femmes. Elles sont exclues de nombreux emplois publics, contrôlées sur la façon de s’habiller et interdites de voyager seules en dehors de leur ville et désormais pour prendre l’avion. Ils ont aussi arrêté et détenu des militantes – certaines pendant plusieurs semaines – qui avaient manifesté pour les droits des femmes.

Lire aussi : « A quoi ça sert d’aller à l’école si tu ne peux pas travailler ? » : confidences de femmes afghanes dans un salon de beauté, à Kandahar

Le Monde avec AFP