Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > USA : Le Missouri devient le premier Etat américain à interdire (...)

USA : Le Missouri devient le premier Etat américain à interdire l’avortement

vendredi 24 juin 2022, par siawi3

Source : https://www.lemonde.fr/international/live/2022/06/24/droit-a-l-avortement-la-cour-supreme-des-etats-unis-revient-sur-l-arret-roe-vs-wade-et-laisse-les-etats-americains-libres-d-interdire-l-ivg_6131915_3210.html

Le Missouri devient le premier Etat américain à interdire l’avortement

Joe Biden prendra la parole en début de soirée

La Cour suprême des Etats-Unis est revenue, vendredi 24 juin, sur l’arrêt historique Roe vs Wade, qui reconnaît depuis près d’un demi-siècle le droit à l’avortement aux Etats-Unis. Gilles Paris, ancien correspondant du « Monde » à Washington, répond à vos questions.

18:42

C’est un « triste jour » pour les Etats-Unis, regrette Joe Biden

18:39

Suivez en direct le discours du président Joe Biden

18:36

Le ministre de la justice dénonce un « fardeau » porté surtout par les femmes les plus pauvres et celles issues des minorités

Le ministre de la justice américain, Merrick Garland, a dénoncé l’annulation de l’arrêt Roe vs Wade, prévenant que cela allait nuire à toutes les Américaines, mais plus particulièrement encore les femmes les plus pauvres ou issues des minorités. Selon lui :

La Cour suprême a éliminé un droit établi, qui était un composant essentiel de la liberté des femmes depuis un demi-siècle – un droit qui a préservé la possibilité des femmes à participer entièrement et de manière égale à la société. Et en révoquant ce droit fondamental, plusieurs fois reconnu et réaffirmé, la Cour suprême a renversé la doctrine de la « règle du précédent », un pilier du droit.

Le département de la justice est en profond désaccord avec la décision de la Cour. Cette décision porte un coup dévastateur à la liberté reproductive aux Etats-Unis. Elle va avoir un impact immédiat et irréversible sur la vie de personnes à travers le pays. Et son impact sera grandement disproportionné – [ce sera] un plus lourd fardeau pour les femmes de couleur et celles aux moyens financiers limités.

Le ministre a également affirmé que le département de la justice allait travailler à garder l’avortement accessible.

18:35 Vos questions

De nombreuses personnalités politiques sont favorables à ajouter des juges à la Cour Suprême pour « dépolitiser » l’institution. Est-ce que Joe Biden a les pouvoir de faire ça ?

Alex

Les démocrates réfléchissent de longue date à cette question, car ils ont bien pris note du virage conservateur inauguré en 2008 par un arrêt créant un droit à l’autodéfense à partir du deuxième amendement, suivi de la suppression des plafonds en matière de financement politique, ou de la suppression du contrôle fédéral pour les lois électorales (qui explique la multiplication des textes réduisant le poids des minorités). Joe Biden a mis sur pied une commission pour réfléchir à une éventuelle augmentation du nombre de juges, qui dépendrait cependant de l’aval du Congrès, difficile à obtenir. Même le très populaire Franklin Delano Roosevelt s’y était cassé les dents en 1937. Cette commission a remis son rapport en décembre sans trancher, Joe Biden n’en a pas reparlé, et on voit mal comment les démocrates pourraient y parvenir désormais alors que le temps sera compté d’ici aux élections de mi-mandat, en novembre.
Gilles Paris (Editorialiste)

18:33

L’arrêt Roe vs Wade annulé : « C’est l’extrémisme à son paroxysme », dénonce la démocrate Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants

18:32

Les Etats de Californie, de l’Oregon et de Washington s’engagent à défendre le droit à l’avortement

Les trois Etats progressistes de la Côte ouest ont annoncé, vendredi, qu’ils s’engageaient ensemble à défendre le droit à l’avortement, mis à mal un peu plus tôt par un arrêt de la Cour suprême.

« Les gouverneurs de Californie, de l’Oregon et de Washington ont publié aujourd’hui un engagement pour défendre l’accès aux soins de santé reproductive, y compris l’avortement et les contraceptifs, et se sont engagés à protéger patientes et médecins contre les tentatives d’autres Etats d’exporter leur interdiction de l’avortement vers nos Etats », selon un communiqué.
18:29 L’essentiel

De premiers Etats bannissent l’avortement après la décision de la Cour suprême

Plusieurs Etats ont déjà annoncé vendredi qu’ils prenaient des mesures pour interdire l’IVG sur leur territoire, dans la foulée de la décision de la Cour suprême de revenir sur l’arrêt historique Roe vs Wade.

Le procureur général du Missouri a annoncé que cet Etat conservateur du centre du pays devenait le « premier » à interdire l’avortement. « C’est un jour monumental pour le caractère sacré de la vie », a déclaré Eric Schmitt dans un tweet accompagné d’une image le montrant en train de ratifier le texte qui met fin « véritablement » à l’avortement dans le Missouri – Etat qui ne disposait plus que d’une clinique permettant une telle opération.
La gouverneure républicaine du Dakota du Sud, Kristi Noem, a annoncé que l’avortement était désormais illégal dans cet Etat du nord des Etats-Unis, en vertu d’une loi dite « de déclenchement », qui avait été rédigée à l’avance, afin qu’elle puisse entrer en vigueur automatiquement en cas de changement de jurisprudence à la Cour suprême. Cette loi « spécifie qu’à partir d’aujourd’hui tous les avortements sont illégaux dans le Dakota du Sud “à moins qu’un jugement médical raisonnable et approprié stipule qu’un avortement est nécessaire pour préserver la vie de la femme enceinte” », précise le communiqué.
Peu après, le gouverneur républicain de l’Indiana, Eric Holcomb, a annoncé qu’il convoquait la législature de cet autre Etat du nord des Etats-Unis pour prononcer au plus vite l’interdiction de l’avortement. « La décision de la Cour suprême est claire, et il revient maintenant aux Etats de s’attaquer à cette question importante. Nous le ferons dans les meilleurs délais en Indiana », a-t-il déclaré sur Twitter, précisant avoir convoqué l’assemblée générale de l’Etat pour le 6 juillet. « Nous avons l’occasion de faire des progrès en protégeant le caractère sacré de la vie, et c’est exactement ce que nous allons faire », a également déclaré Eric Holcomb.

18:18

Justin Trudeau juge « horrible » l’arrêt de la Cour suprême

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a jugé vendredi « horrible » l’arrêt de la Cour suprême de son voisin américain concernant le droit à l’IVG. « Je suis de tout cœur avec les millions d’Américaines qui vont perdre leur droit légal à l’avortement. J’ai peine à imaginer la peur et la colère qui doivent vous habiter en ce moment », a tweeté le dirigeant canadien. « Aucun gouvernement, aucun politicien, ni aucun homme ne devraient dicter à une femme ce qu’elle peut faire ou ne pas faire avec son corps », a-t-il ajouté.