Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > USA : Une résidence universitaire LGBT+ pour y apprendre l’histoire des luttes (...)

USA : Une résidence universitaire LGBT+ pour y apprendre l’histoire des luttes queer

lundi 29 août 2022, par siawi3

Source : https://preview.mailerlite.com/o2u4i0w3l2/2026685475976125422/o2n6/

Lavender House - Virginia Tech -Etats-Unis

Une résidence universitaire LGBT+ pour y apprendre l’histoire des luttes queer

La première Living Learning Communities (LLC) LGBT+ va voir le jour sur le campus de l’université de Virginia Tech aux Etats-Unis.

Une LLC est un espace résidentiel spécialisé qui accueille les étudiants dans le but de leurs permettre de créer un lien à l’intérieur et à l’extérieur des salles de classe. Baptisé Lavender House, ce lieu hybride entre apprentissage et espace de vie, accueillera dès le 14 octobre, 41 étudiants dans des chambres doubles.

Le seul impératif pour intégrer la Lavender House est de suivre un cours d’introduction de 3 crédits sur l’histoire LGBT+ et d’accepter de prendre part à la vie de la communauté. Car au-delà du cours obligatoire, des activités seront proposées tout au long de l’année pour “développer les compétences en leadership, la créativité et la pensée critique” des résidents comme décrit sur le site de la LLC.

Et dans un contexte national de plus en plus critique pour les personnes LGBT+ - par exemple un nombre important d’États américains est en train de vider les étagères des bibliothèques municipales des livres LGBT+ -, ce refuge est une bonne option pour les étudiants LGBT+ qui souhaitent à la fois développer leur culture LGBT tout en cherchant une communauté accueillante.

Pour Shane Windmeyer, fondateur de l’association Campus Pride, offrir une opportunité aux étudiants LGBT de suivre leur cursus universitaire sans crainte de discrimination, est un gage de réussite pour l’obtention du diplôme final.

Laura Belmonte, doyenne du College of Liberal Arts and Human Sciences et autrice de The International LGBT Rights Movement : A History, a travaillé avec acharnement pour que cette idée devienne une réalité à Virginia Tech. La vice-doyenne, Shaila Mehra, a quant à elle expliqué au site Augusta Free Press : “Pendant des décennies, les chercheurs ont étudié comment les personnes LGBTQ+ ont fait face à des systèmes oppressifs, ont construit de nouvelles formes de communauté et ont travaillé en coalition avec d’autres groupes pour construire un avenir juste. Nous sommes impatients de voir comment les étudiants vont utiliser cet apprentissage.