Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Pakistan : prise d’otages dans un poste de police par une trentaine de (...)

Pakistan : prise d’otages dans un poste de police par une trentaine de talibans du TTP

lundi 19 décembre 2022, par siawi3

Source : https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20221219-pakistan-prise-d-otages-dans-un-poste-de-police-par-une-trentaine-de-talibans-du-ttp

Pakistan : prise d’otages dans un poste de police par une trentaine de talibans du TTP

Publié le : 19/12/2022 - 09:09

Texte par :
RFI

Plus d’une trentaine de talibans pakistanais se sont emparés, le dimanche 18 décembre au soir, d’un poste de police dans lequel ils étaient interrogés dans le nord-ouest du pays et pris en otage plusieurs officiers, ont déclaré des responsables.

Les preneurs d’otages qui se sont emparés d’un poste de police ce 18 décembre appartiennent au Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP). Ils avaient été arrêtés pour suspicion de terrorisme lorsqu’ils se sont emparés des armes des policiers qui les interrogeaient. Désormais, ils exigent un passage sûr vers l’Afghanistan, a déclaré dans un communiqué Muhammad Ali Saif, porte-parole du gouvernement provincial de Khyber Pakhtunkhwa, territoire au nord-ouest du Pakistan où le TTP est le plus solidement enraciné.

« Ils veulent que nous leur fournissions un passage sûr »

Les otages sont toujours détenus après l’échec d’une opération visant à les libérer, a déclaré, le 19 décembre, un haut responsable du gouvernement, à Bannu à la frontière avec l’Afghanistan. « Ils veulent que nous leur fournissions un passage sûr via une route terrestre ou par voie aérienne. Ils veulent prendre tous les otages avec eux et les libérer plus tard à la frontière afghane ou à l’intérieur de l’Afghanistan », a ajouté cette source sous couvert d’anonymat.

Le TTP a revendiqué l’attaque et effectivement demandé aux autorités de fournir à ses membres un passage sûr vers les zones frontalières. « Sinon, l’entière responsabilité de la situation incombera aux militaires », a-t-il prévenu dans un communiqué. Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, que le responsable gouvernemental a confirmée comme étant celle de la prise d’otages, montre un groupe d’hommes armés portant de longues barbes et l’un d’eux menacer de tuer tous les otages. Ils affirment détenir au moins huit personnes, dont des policiers et des militaires.

Un fragile cessez-le-feu a été rompu

Le TTP, un groupe distinct des talibans afghans mais mû par une même idéologie, a mis fin le 28 novembre à un cessez-le-feu fragile avec Islamabad et promis de mener des attaques dans tout le Pakistan. Entre sa création, en 2007, et 2014, il a commis d’innombrables attentats qui ont ensanglanté le Pakistan. Affaibli par la suite, il est revenu en force depuis plus d’un an, galvanisé par le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan en août 2021. En 2012 et 2013, des dizaines de talibans lourdement armés ont libéré plus de 600 prisonniers, dont de dangereux combattants, lors de deux attaques nocturnes sophistiquées contre une prison de la ville de Bannu.

(Avec AFP)

À lire aussi : Les talibans pakistanais revendiquent un attentat suicide dans l’ouest du pays