Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Home > fundamentalism / shrinking secular space > Belgique: Des cours de religion musulmane à l’école catholique. Contre-feu ou (...)

Belgique: Des cours de religion musulmane à l’école catholique. Contre-feu ou ballon d’essai ?

Saturday 10 November 2012, by siawi3

10/11/2012 10:42:02

Source: le+blog+de+nadia+geerts

Le directeur général du SEGEC a lancé tout récemment l’idée d’organiser des cours de religion musulmane dans le réseau catholique… Une manière de couper l’herbe sous le pied à ceux qui veulent créer des écoles musulmanes ET à ceux qui veulent supprimer les cours de religion dans l’officiel ?

Dans quelle direction doit s’engager l’Enseignement catholique pour les dix prochaines années ? C’était le thème du Congrès organisé tout récemment par le Secrétariat général de l’Enseignement catholique. A l’issue de ce congrès sans histoire, une sortie du directeur général du SEGEC a cependant faire sensation : pour Etienne Michel, en effet, il serait judicieux d’organiser des cours de religion islamique au sein des écoles catholiques. Si l’objectif était de créer le buzz, c’est totalement réussi mais, en fait, assez gratuit car cette possibilité est pour le moment totalement exclue par la législation. En tout cas, le timing était très bien choisi car la question du devenir des cours de religion à l’école est à l’agenda politique. Notamment par le biais de la proposition de la ministre Marie-Dominique Simonet de mettre en place pour la rentrée prochaine un “tronc commun” qui est traitée en ce moment même en Commission du Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles. Qui a dit “hasard” ?

Demain: “Et Dieu dans tout ça ?”
- Dimanche 11 novembre 2012

Invités :
- Etienne Michel, directeur général du SEGEC;
- Nadia Geerts, assistante en philosophie à la Haute École de Bruxelles, Initiatrice du Réseau d’Actions Pour la Promotion d’un État Laïque, vient de publier “La neutralité n’est pas neutre !” (éd. La Muette, 2012);
- Alain Maingain, directeur adjoint au cabinet de la Ministre de l’éducation obligatoire, ancien directeur du collège du Sacré Coeur de Linthout à Woluwe;
- Pascal Chardome, président de la CGSP-Enseignement.