Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Hongrie : L’extrême-droite organise une manifestation « antisioniste » au (...)

Hongrie : L’extrême-droite organise une manifestation « antisioniste » au moment où le Congrès Juif Mondial se réunira àBudapest

dimanche 14 avril 2013, par siawi3

Source : antisemitism.org.ilhttp://antisemitism.org.il/article/78599/lextrême-droite-organise-une-manifestation-antisioniste-au-moment-où-le-congrès-juif-m

11-04-2013

Photo : Hegedűs Lóránt

Budapest - Un curé hongrois d’extrême-droite a dit que la manifestation « antisioniste » se déroulera dimanche, lors de l’assemblée générale du Congrès Juif Mondial (WJC).
Hegedűs Lóránt Jr., un curé et membre du parti d’extrême-droite antisémite Jobbik, a annoncé que « la rencontre des antibolcheviques et des antisionistes » se déroulera dans la capital hongroise le 4 mai, le premier jour de l’assemblée du Congrès Juif Mondial annuel.

Le Congrès Juif Mondial a annoncé le mois dernier qu’il organiserait l’assemblée générale de l’année 2013 entre le 4 et le 6 mai àBudapest, afin de témoigner sa solidarité avec les juifs hongrois, qui font face àce qu’il qualifie d’antisémitisme « particulièrement exceptionnel ». Il est rare que le Congrès Juif Mondial organise son assemblée annuelle en-dehors de Jérusalem.

Peter Feldmajer, le président de Mazsihisz, l’alliance des communautés juives de la Hongrie, a dit mercredi, au cours d’une interview àla radio, que « les leaders juifs hongrois dénonçaient la manifestation qui se déroulera pendant l’assemblée du Congrès Juif Mondial àBudapest » et a déclaré qu’il ne modifiera pas le programme du Congrès Juif Mondial et que celui-ci aura bien lieu àBudapest.

Dans son annonce au sujet de la manifestation, Hegedűs a appelé le Congrès àdénoncer « le terrorisme juif-bolchevique, anticatholique et anti-hongrois, et ses leaders juifs entre les années 1919 et 1945 ». Ces années sont des années importantes dans l’histoire hongroise, caractérisées par l’extrême-droite hongroise comme une vengeance des juifs contre les hongrois.

Hegedűs était député en 1990, en tant que membre éminent du parti antisémite MIEP (Hungarian Justice and Life Party), le prédécesseur de Jobbik, qui a presque 15 pour cent des sièges au Parlement.