Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > Maroc : PETITION - Changeons la loi inique ! Amina Filali, 16 ans — (...)

Maroc : PETITION - Changeons la loi inique ! Amina Filali, 16 ans — violée, battue puis obligée d’épouser son violeur — s’est suicidée

PETITION

lundi 13 janvier 2014, par siawi3

Changeons la loi

Amina Filali, 16 ans — violée, battue puis obligée d’épouser son violeur — s’est suicidée àcause du code pénal marocain qui blanchit un violeur s’il épouse sa victime mineure. Après des années de combat pour modifier cette loi, le vote décisif pourrait intervenir dans les tous prochains jours ! Rendons hommage àAmina en faisant en sorte que cette tragédie ne se répète plus :

signez la petition

Amina Filali n’avait que 16 ans quand elle a été violée, battue puis obligée d’épouser son violeur avant de se suicider — la seule échappatoire face au piège tendu par son violeur et la loi marocaine. Nous avons rejoint les associations marocaines qui mènent campagne depuis des années pour en finir avec cette disposition et, maintenant, la victoire est àportée de main. Cette semaine, un dernier vote peut nous permettre de gagner.

L’article 475 du code pénal marocain autorise un violeur àéchapper aux poursuites et àla prison àla condition d’épouser sa victime quand elle est mineure. C’est le pire cauchemar pour toutes les survivantes de viol et pour Amina, c’est devenu la réalité. Mais maintenant, après le soutien de centaines de milliers d’entre nous, un vote pour en finir avec cette mesure est enfin envisagé. Si ce vote est organisé, l’annulation est quasi certaine. Tout ce que nous avons àfaire, c’est une dernière mobilisation pour inscrire ce vote àl’agenda du Parlement cette semaine.

En ce moment même, la couverture médiatique est nulle et il n’y a pas de pression sur les parlementaires pour les inciter àaller dans la bonne direction. Mais quand nous atteindrons 1 million de signatures, nous placerons des encarts dans les journaux que lisent les députés et soutiendrons les mobilisations des militants Marocains en organisant une marée de ballons roses pour manifester la réponse mondiale. Rendons hommage àla mémoire d’Amina en faisant en sorte que la tragédie qu’elle a vécue ne se répète plus. Cliquez ci-dessous pour vous joindre ànous :

http://www.avaaz.org/fr/forcee_d_epouser_son_violeur/?btgyseb&v=33967

Quand Amina a été violée, sa famille a porté plainte auprès de la police dans sa ville de Larache. Mais au lieu de poursuivre le violeur, le tribunal lui a offert la possibilité d’épouser sa victime — et la famille d’Amina a accepté la proposition. Après son suicide, les membres d’Avaaz se sont mobilisés aux côtés des parents effondrés et des associations marocaines via une pétition de plus de 800.000 signatures en faveur d’une réforme, et une couverture médiatique internationale. Le gouvernement avait promis une réforme, mais rien ne venait — jusqu’àaujourd’hui.

L’article 475 n’est pas le seul enjeu pour les droits des femmes au Maroc mais il est devenu un symbole de ce qui ne va pas. Cela fait depuis 2006 que le gouvernement a promis d’annuler la disposition et de faire voter une loi interdisant toutes les violences faites aux femmes mais rien n’a été fait alors que des vies continuaient d’être détruites.

Mais finalement les choses avancent dans la bonne direction, et la Commission Justice du Parlement vient d’éliminer la partie la plus litigieuse de l’article ainsi que validé la loi avant l’examen par la Chambre basse — si ce vote a lieu, on peut s’attendre àce que le Maroc bénéficie d’une nouvelle loi qui irait dans le sens de la justice. Ce vote est le premier pas décisif pour une réforme pour laquelle les femmes marocaines se sont longuement battues. A nous d’enfoncer le clou sur l’article 475 et obtenons que la loi protège les femmes plutôt que de les humilier :

http://www.avaaz.org/fr/forcee_d_epouser_son_violeur/?btgyseb&v=33967

De l’Afghanistan àl’Inde en passant par le Japon et le Kenya, les membres d’Avaaz s’organisent pour rejoindre et soutenir d’autres citoyens àtravers le monde pour faire progresser les droits des femmes — aujourd’hui, mobilions-nous ànouveau pour Amina Filali et l’espoir que son histoire doit laisser en héritage.

Avec espoir et détermination,

Dalia, Antonia, Emma, Marie, Alex, Rewan, Ricken et toute l’équipe d’Avaaz

Plus d’informations :

Affaire Amina : l’article 475 amendé en commission (H24 info)
http://www.h24info.ma/maroc/societe/detournement-de-mineur-larticle-475-amende-en-commission/18789

L’article 475 devait annoncer le printemps au Maroc, mais les femmes l’attendent toujours (Opinion Internationale)
http://www.opinion-internationale.com/2013/06/17/larticle-475-devait-annoncer-le-printemps-au-maroc-mais-les-femmes-lattendent-toujours_18114.html

Le gouvernement marocain fait un pas vers l’abrogation d’une loi décriée sur le viol (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/01/21/le-gouvernement-marocain-fait-un-pas-vers-l-abrogation-d-une-loi-decriee-sur-le-viol_1820305_3212.html

Maroc : les islamistes veulent enterrer l’affaire Amina El Filali (Slate Afrique)
http://www.slateafrique.com/84527/maroc-islamistes-affaire-amina-el-filali-femmes-viol-mariage

Suicide d’Amina au Maroc : pétition contre les violences faites aux femmes (Terra Femina)
http://www.terrafemina.com/societe/international/articles/12393-suicide-damina-au-maroc-petition-contre-les-violences-faites-aux-femmes.html