Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Nouvelles attaques sur Al Aqsa et Jérusalem Est

Nouvelles attaques sur Al Aqsa et Jérusalem Est

dimanche 19 janvier 2014, par siawi3

Source : http://www.europalestine.com/spip.php?article8957

jeudi 16 janvier 2014

Plusieurs dizaines de colons ont envahi la Moquée Al-Aqsa à Jérusalem Est occupée, sous la protection de la police israélienne.
Ils annoncent avoir l’intention de faire leurs prières dans ces lieux et appellent les juifs à détruire la mosquée Al-Aqsa et à construire une synagogue à la place.

Sous la conduite de Yehuda Glick,président de l’organisation juive extrémiste Fonds pour le patrimoine du Mont du Temple, ils sont entrés mardi dans le lieu saint musulman, par la porte de Maghareba, et se sont répandus dans les différentes cours de la mosquée, sous escorte policière.

Ils annoncent avoir l’intention de faire leurs prières dans ces lieux et appellent les juifs à détruire la mosquée Al-Aqsa et à construire une synagogue à la place.

A cette occasion, la police israélienne a arrêté un guide palestinien, Ihab Al-Jallad, alors qu’il accompagnait un groupe d’étudiants palestiniens à l’intérieur de la mosquée.

La police a également interdit l’entrée dans la mosquée à quatre Palestiniennes, sans la moindre explication, rapportent des témoins oculaires de la scène.

Les provocations se multiplient ainsi chaque jour, tandis qu’à Jérusalem Est en général, les autorités israéliennes installent la plupart des nouveaux immigrants juifs, et donnent des primes financières aux colons installés à Jérusalem Est pour les inciter à faire plus d’enfants.

Parallèlement les mesures d’expulsion à l’encontre des Palestiniens musulmans et chrétiens résidant depuis toujours à Jérusalem Est progressent de manière silencieuse.

Ces derniers se voient notamment confisquer leurs cartes d’identité de résidents à Jérusalem Est s’ils ont passé 7 années en dehors de Jérusalem ou s’ils ont obtenu une double nationalité.

On estime entre 50 et 60.000 le nombre de Palestiniens ayant été ainsi dépossédés de leur droit de résidence à Jérusalem Est.

Ces mesures ne s’appliquent pas, bien entendu aux juifs qui auraient passé 7 ans ailleurs ou qui ont la double nationalité. Il leur suffit d’arriver en Israël pour avoir le droit de s’installer en Palestine occupée dès le premier jour.

Et pendant ce temps, sans que l’UNESCO ou autre organisme international intervienne, Israël continue ses excavations sous couvert de fouilles archéologiques, et creuse tout autour de la mosquée Al-Aqsa, de la porte de Mughrabi Gate, et dans le quartier de Silwan, à Jérusalem Est, détruisant de manière constante le patrimoine historique, culturel et religieux de la Palestine.