Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Israë l : Comment une université cède devant le communautarisme

Israë l : Comment une université cède devant le communautarisme

mercredi 26 février 2014, par siawi3

Source : siawi.org, 25.02.2014

Hakim Arabdiou

Une université israélienne cède àl’une des revendications des plus stratégiques des intégristes musulmans palestiniens. Celui de disposer d’un local, en réalité un siège politique.

Ce moyen leur permet de disposer d’une base de croyants CAPTIVE. Cette université s’en mordra les doigts.

Le refus d’un tel local, d’abord il ne relève pas du respect de la liberté de conscience, dont la liberté religieuse, que nous défendons en tant que laïques, mais cela relève de manipulation des consciences.

Ensuite, l’islam prescrit aux musulmans 5 prières par jour : il n’y a que DEUX prières, seulement qui se déroulent, pendant les horaires de travail : 13h et 16h (environ).

La deuxième chose àsavoir, qui est d’une extrême importance, est qu’absolument RIEN dans l’islam ne fait obligation aux musulmans de faire prière :
- Ã l’heure-même
- et nécessairement dans une mosquée (même pour la prière hebdomadaire du vendredi).

Il est BANAL chez des dizaines de millions de musulmans de cumuler les prières non faites, pendant les horaires de travail et de les faire une fois de retour dans leurs domiciles. D’ailleurs, ils peuvent faire rattraper leurs retards sur plusieurs jours et même semaines, si leur retard cumule plusieurs jours ou semaines de prières n’ayant pu être effectuées.

Mais les intégristes musulmans (eux-mêmes dupe d’une interprétation réactionnaire de l’islam), jouent sur la CONFUSION entre pratiques RECOMMANDEES par Allah et pratiques OBLIGATOIRES et INSISTENT àdessein sur la prière àl’heure-même et àla mosquée.

Pour l’embrigadement femmes musulmanes, la Première revendication stratégique des islamistes, c’est le port de leur tenue politico-religieuse et SEXISTE, qu’est le hidjab.

Pour l’embrigadement des musulmans, les Deux premières revenications est de les inciter par tous les moyens de manipulations d’abord àfaire la prière, et ensuite àla faire dans une mosquée, pour devenir des croyants captifs de leur propagande.

Durant la période de l’islamloterrorisme en Algérie, qui a commencé au début des années 1990, les autorités algériennes avaient fait fermer les centaines de milliers prétendues salles de prières, dans les entreprises et administrations publiques, salles entre les mains des militants du parti islamofasciste, Front islamique du salut, qui avait sombré dans le terrorisme.