Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Tunisie : quatre policiers tués dans une attaque terroriste

Tunisie : quatre policiers tués dans une attaque terroriste

mercredi 28 mai 2014, par siawi3

Source : http://www.leparisien.fr/international/tunisie-quatre-policiers-tues-dans-une-attaque-terroriste-28-05-2014-3878579.php

Publié le 28.05.2014, 12h29 | Mise à jour : 13h01

Photo. Des soldats tunisiens traquent les terroristes qui s’infiltrent du Mont Châambi, à la frontière entre la Tunisie et l’Algérie.
| AFP/ABDERRAZEK KHLIFI

Quatre policiers tunisiens ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi dans une attaque « terroriste », à la Kalachnikov, contre le domicile du ministre de l’Intérieur à Kasserine (centre-ouest), a annoncé le porte-parole du ministère tunisien. On ignorait encore qui se trouvait à l’intérieur de la maison pendant l’attaque.

Le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou résident habituellement à Tunis, tandis que son épouse et ses enfants habitent Kasserine.

Un correspondant de l’AFP à Kasserine qui s’est rendu sur les lieux a vu des traces de sang sur les murs extérieurs de la maison ainsi que sur le sol à quelques mètres du bâtiment. Les assaillants étaient encagoulés et circulaient à bord d’un pick-up, a indiqué un habitant qui les a vus partir.

Kasserine est située au pied du Mont Chaambi, un massif à la frontière algérienne où l’armée pourchasse depuis décembre 2012 un groupe accusé de liens avec Al-Qaïda qui n’a toujours pas été neutralisé malgré des bombardements aériens réguliers et des opérations au sol. Des soldats et gendarmes tunisiens sont régulièrement blessés ou tués sur le Mont Chaambi, généralement par des mines disposées par des jihadistes, selon les autorités. Deux militaires ont encore été tués la semaine dernière dans l’explosion d’une mine.

« Cette attaque de Kasserine avait pour but affaiblir le moral du peuple tunisien, a affirmé le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Ces terroristes sont en relation avec les éléments de Jebel Chaâmbi arrêtés récemment. Les terroristes qui ont commandité cette opération, sont liés avec des groupes armés en Libye dont l’objectif principal est d’y entrer sur le territoire tunisien ».

Deux assassinats ont plongé le pays dans une crise politique

Cependant, l’attaque contre le domicile du ministre de l’Intérieur intervient alors que la Tunisie vit depuis peu une relative accalmie après une année 2013 noire. Elle a été marquée par deux assassinats politiques qui avaient plongé le pays dans une profonde crise et des violences attribuées à la mouvance jihadiste qui ont fait une vingtaine de morts parmi les forces de l’ordre. Aucune des attaques n’a été revendiquée.

Les autorités tunisiennes font état d’une amélioration de la situation sécuritaire ces derniers mois mais répètent que la lutte antiterroriste sera longue. « La menace n’est plus celle qu’elle était il y a quelques mois », a ainsi déclaré le Premier ministre Mehdi Jomaa. « Avant, on était dans une lutte où l’on subissait. On avait des groupes qui infiltraient certaines zones urbaines (...), maintenant on est en train de progresser, d’aller les chercher dans leurs fiefs en montagne », avait-il ajouté appelant, toutefois, les Tunisiens à « rester prudents ».