Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Allemagne : Merkel appelle àcombattre l’antisémitisme

Allemagne : Merkel appelle àcombattre l’antisémitisme

dimanche 14 septembre 2014, par siawi3

Source : http://actu.orange.fr/monde/allemagne-merkel-appelle-a-combattre-l-antisemitisme-afp-s_CNT00000042OmJ.html

AFP 14-09-2014 - 18:44

Ce dimanche àBerlin, plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées pour dénoncer la montée de l’antisémitisme en Europe sur fond de conflit israélo-palestinien, àcette occasion, Angela Merkel a appelé les Allemands àpoursuivre la mobilisation.

La chancelière Angela Merkel a appelé les Allemands àcombattre l’antisémitisme, devant plusieurs milliers de personnes rassemblées ce dimanche 14 septembre 2014 àBerlin pour dénoncer la montée des violences contre les Juifs en Europe dans le sillage du conflit israélo-palestinien.

« Le combat contre l’antisémitisme est notre devoir », a lancé la chancelière àses compatriotes, dans un discours prononcé àquelques centaines de mètres du Mémorial de l’Holocauste.

Environ 5.000 personnes, selon la police, étaient réunies àl’appel du Conseil central des Juifs en Allemagne, qui dénonce la « vague affreuse de haine des Juifs » qui a déferlé sur « toute l’Europe ». Le président de ce Conseil a regretté que des « synagogues aient été attaquées », « des Juifs menacés » et que "dans les rues allemandes aient été entendues des paroles antisémites†.

En Allemagne, des slogans antisémites entendus cet été dans des cortèges de soutien aux Palestiniens avaient été aussitôt condamnés par Angela Merkel, dans un pays toujours marqué par la Shoah et les crimes de la dictature nazie. Aucune action violente n’avait cependant été constatée.

Qualifiant de « cadeau » le fait que vivent désormais ànouveau quelque 200.000 Juifs en Allemagne, ce qui fait de cette communauté la troisième d’Europe, derrière celles de la Grande-Bretagne et de la France, la chancelière s’est emportée contre le fait qu’ils puissent être insultés. « Je ne le tolère pas », a-t-elle lancé. « La vie de la communauté juive fait partie de notre vie. Elle fait partie de notre identité et de notre culture », a-t-elle poursuivi, sous les applaudissements.