Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > fundamentalism / shrinking secular space > Attaque terroriste en Algérie : Les liens entre organisations islamiques et (...)

Attaque terroriste en Algérie : Les liens entre organisations islamiques et les associations charitables

dimanche 21 septembre 2014, par siawi3

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Source : http://pointdebasculecanada.ca/attaque-terroriste-en-algerie-le-statut-charitable-de-trois-organisations-islamiques-associees-aux-porte-parole-des-mosquees-de-london-wael-haddara-et-munir-el-kassem-a-ete-revoque-parce-qu/

Attaque terroriste en Algérie – Le statut charitable de trois organisations islamiques associées aux porte-parole des mosquées de London Wael Haddara et Munir el-Kassem a été révoqué parce qu’elles finançaient le terrorisme

Par Point de Bascule

avril 6, 2013

Après que CBC Newseà»t révélé que deux des terroristes impliqués dans l’attaque d’une raffinerie de gaz en Algérie étaient originaires de London (Ontario), Wael Haddara et Munir el-Kassem ont déclaré aux médias qu’ils ne les connaissaient pas et que le terrorisme ne pouvait pas être associé àla religion. Wael Haddara siège au conseil de direction de la London Moslem Mosque tandis que Munir el-Kassem est l’imam de l’Islamic Centre of Southwest Ontario, également àLondon.

D’avril 2011 àmars 2012, alors que Wael Haddara siégeait au conseil de la Muslim Association of Canada (MAC) comme directeur puis comme président, l’Agence du revenu du Canada (ARC) a révoqué le statut d’oeuvre de bienfaisance de trois organisations islamiques liées àla MAC parce qu’elles finançaient le terrorisme. WAMY-Canada a transféré des fonds saoudiens àla MAC en 2002-2003 et a perdu son statut parce qu’elle a financé al-Qaïda en 2001. IRFAN-Canada a perdu son statut après que l’ARC ait conclu que pour la seule période 2005-2009, il avait transféré 14,6 million $ àl’organisation terroriste Hamas. De 2001 à2010, la MAC a transféré 296 514$ àIRFAN, le collecteur de fonds du Hamas au Canada.

En 2009, la World Islamic Call Society (WICS) libyenne a identifié Munir el-Kassem comme un leader d’une de ses sous-structures. La WICS a été mise sur pied par Kadhafi en 1972 pour favoriser l’islamisation des pays non-musulmans.

Les activités interreligieuses de la WICS ont souvent été utilisées comme prétexte pour financer le terrorisme et pour corrompre des politiciens. En 2004, le leader des Frères Musulmans Abdurahman M. Alamoudi, basé aux Etats-Unis, « a admis lors d’une négociation avec la poursuite (plea bargain) que Kadhafi lui avait ordonné de planifier un assassinat et qu’il avait reçu 340 000$ àcette fin ». Alamoudi a également reconnu que la WICS utilisait ses activistes pour transférer des fonds au Hamas. (Hamas : Politics, Charity, and Terrorism in the Service of Jihad, Matthew Levitt, Dennis Ross, New Haven, Yale University Press, 2006, p. 187)

L’Agence du revenu du Canada a révoqué le statut charitable de WICS-Canada après avoir découvert qu’elle avait transféré de l’argent àun groupe radical impliqué dans un coup d’Etat àTrinidad et Tobago en 1990 et qu’en 2007, elle avait été impliquée dans un projet d’attentat àla bombe àl’aéroport Kennedy de New York.

Munir el-Kassem participe fréquemment aux activités organisées par la MAC. En octobre 2012, il a été invité par le leader de la MAC Chiheb Battikh àprononcer un discours sur la Rive-Sud de Montréal lors d’une soirée de financement organisée au bénéfice d’une nouvelle sous-structure de la MAC, le Canadian Institute of Islamic Civilization (CIIC). La mission du CIIC est de faire progresser l’islamisation du Canada et de déterminer les meilleures tactiques pour appliquer localement les mots d’ordre du leadership des Frères Musulmans. Présentement, le leader du CIIC Chiheb Battikh est emprisonné en attente de son procès pour l’enlèvement d’un enfant pour rançon en décembre 2012.