Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Home > Uncategorised > Suisse: La droite populiste attaque les frontaliers français et les (...)

Suisse: La droite populiste attaque les frontaliers français et les musulmans

Saturday 10 October 2009, by siawi2

L’Humanité du 8 octobre 2009

Les dérapages racistes de l’UDC

Le projet d’une ligne ferroviaire entre Genève et Annemasse (Haute-Savoie), baptisée CEVA, a fait dérailler l’Union démocratique du centre (UDC), cette formation populiste de droite aux relents xénophobes. « Le CEVA ? Un nouveau moyen de transport pour la racaille d’Annemasse ! Expulsons les criminels étrangers ! Ne leur offrons pas encore un accès àGenève ! » proclame un encart publicitaire de l’UDC publié dans la Tribune de Genève.

« L’encart de l’UDC met la République en ébullition », explique le quotidien le Temps. Pour le journal suisse, il s’agit d’une « surenchère populiste » entre l’UDC et son principal opposant àGenève, le mouvement Citoyens genevois, qui dénonce depuis plusieurs années la « présence excessive » des frontaliers volant, selon lui, « des emplois aux Suisses ». Le président du Conseil d’État (gouvernement) de Genève, David Hiler, a rappelé que ce canton a besoin de ses frontaliers car la ville totalise 60 000 emplois de plus qu’elle ne compte de population active.

Ce dérapage contrôlé intervient alors que les Genevois renouvellent leur parlement local dimanche. Le maire français d’Annemasse, Christian Dupessey, a décidé de porter plainte pour diffamation et propos racistes. Par ailleurs, une affiche de l’UDC représentant une femme voilée devant un drapeau suisse couvert de minarets a été interdite pour racisme àBâle. Le 29 novembre, un référendum proposé par l’UDC sur l’interdiction de la construction de minarets sera organisé en Suisse.

Damien Roustel