Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > Uncategorised > Syrie : Sept combattants pro-Ankara tués dans des raids russes

Syrie : Sept combattants pro-Ankara tués dans des raids russes

dimanche 26 septembre 2021, par siawi3

Source : https://www.20minutes.fr/monde/syrie/3133347-20210926-syrie-sept-combattants-pro-ankara-tues-raids-russes

Syrie : Sept combattants pro-Ankara tués dans des raids russes

GUERRE Les frappes russes sont pourtant rares dans cette région, indiquent les ONG locales

20 Minutes avec AFP

Publié le 26/09/21 à 12h06 — Mis à jour le 26/09/21 à 13h12

Des véhicules militaires turques et russes en Syrie. (illustration) — DELIL SOULEIMAN / AFP

Au moins sept combattants d’un groupe syrien pro-Ankara ont péri ce dimanche dans des raids russes, ce qui est rare dans une zone contrôlée par la Turquie et ses alliés locaux dans le nord de la Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). « Sept combattants de la division Hamza ont péri dans quatre frappes menées par l’aviation russe dans la région d’Afrine, dans la province d’Alep », qui ont fait également onze blessés, a indiqué l’OSDH.

Les avions russes ont mené dix frappes aériennes depuis samedi sur la région d’Afrine, a indiqué le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, qualifiant de « rares » les raids russes dans cette zone.

Russie et Turquie, acteurs majeurs du conflit

La Russie, alliée indéfectibles du régime syrien, et la Turquie, qui appuie des groupes rebelles, sont deux acteurs majeurs du conflit syrien et ont parrainé en 2020 un accord de cessez-le-feu dans la région d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, qui échappe toujours au contrôle de Damas.

Située dans la province d’Alep, la région kurde d’Afrine avait elle été conquise en mars 2018 par des forces turques et leurs supplétifs syriens, qui en avaient délogé la principale milice des kurdes. Le secteur, comme tous les territoires tenus par les rebelles proturcs, est régulièrement secoué par des assassinats ciblés, des attentats ou des explosions, imputés généralement par Ankara aux milices kurdes. Déclenchée en 2011 par des manifestations pro-démocratie, la guerre en Syrie s’est complexifiée au fil des ans, et a fait environ un demi million de morts et des millions de déplacés et de réfugiés.

Voir aussi :
Monde
Bachar al-Assad prête serment pour un quatrième mandat dans un pays en ruines
Monde
Près de 500.000 morts recensés depuis le début de la guerre en Syrie il y a dix ans, selon une ONG