Subscribe to Secularism is a Womens Issue

Secularism is a Women’s Issue

Accueil > impact on women / resistance > Université afghane en exil

Université afghane en exil

mercredi 19 janvier 2022, par siawi3

Source : https://womeninwar.org/wordpress/universite-afghane-en-exil/

Université afghane en exil

December 16, 2021

by carol

in Current Aid Projects, Events

illustration

En Septembre 2021, nous avons lancé notre projet le plus ambitieux : l’Université afghane en exil (Afghan University in Exile)
Ce projet a été mis en place avec un groupe de réfugiés et exilés récents d’Afghanistan, de jeunes universitaires et professionnels.

Il se divise en deux parties :
D’une part, la mise en place de cours en ligne donnés par des exilés afghans en dari. Pour le moment, nous donnons des cours d’informatique, de littérature persane, de journalisme citoyen et de langue anglaise, proposés par les enseignants qui nous rejoints, suivant en cela les désirs exprimés par des étudiants et étudiantes en Afghanistan qui suivent ces cours par internet.
Les enseignants travaillent de façon bénévole, mais dès que possible, nous avons l’intention de les payer.
La plupart d’entre eux sont arrivés avec des ordinateurs en mauvais état, voire sans ordinateurs, alors si vous avez des ordinateurs vétustes à nous donner,envoyez nous un mail à infoATfemaid.org

Nous avons l’intention de payer des abonnements à Internet pour les étudiantes en Afghanistan et si nécessaire, des ordinateurs.
C’est ainsi que nous avons donné la possibilité à des étudiantes à Farah d’acheter 2 ordinateurs d’occasion. Des groupes entiers suivaient des cours autour d’un seul téléphone portable.

Voir aussi notre page Facebook Afghan University in Exile où les cours sont annoncés.

D’autre part, la mise en place de cours par des enseignantes de collège qui ont perdu leur travail avec l’arrivée des talibans qui interdit à la fois aux femmes de travailler et aux filles de poursuivre leur scolarité au-delà du primaire.

Une membre de notre équipe, Lutfia Atay, elle-même de Kapisa en Afghanistan, qui s’occupe spécifiquement de cet aspect du projet reçoit des demandes d’institutrices tous les jours. pour le moment en dépit des dangers que cela représente pour elles, car ce sont des cours secrets.

Nous avons à présent une vingtaine de cours qui opèrent pour la moitié sur la base de bénévolat, situation qui ne saurait durer. Les donations reçues à ce jour (le 5 janvier 2022) nous ont permis néanmoins de payer 1O institutrices qui ont reçu leur salaire directement par Moneygram pour novembre et décembre.
Nous leur envoyons 5 000 Afghanis par mois (soit 50 €),en attendant de pouvoir les augmenter. En vue du froid et de la famine qui se rapprochent dans cet hiver si rigoureux en Afghanistan, cela constitue une aide non-négligeable.
La continuation de ces paiements dépend des fonds que nous obtiendrons et de vos dons.

Nous avons reçu aujourd’hui la réaction d’une institutrice qui est allée chercher sa paie. Elle a pleuré d’émotion au téléphone (WhatsApp) en parlant à Lutfia “Nous vivons dans une petite chambre avec mon mari qui a perdu son travail et mes enfants. Nous allons enfin pouvoir manger et nous chauffer ! Un miracle”.

PARRAINEZ UNE INSTITUTRICE EN AFGHANISTAN !